17 rue du 11 novembre, 33000 Bordeaux
+33(0) 800 134 426
ETES VOUS ÉCOLOGIQUE ? (15 questions)

Le guide complet du rempotage des plantes ZZ

Le guide complet du rempotage des plantes ZZ
cecile du blog bede asso

Cecile – Rédactrice pour le blog

Voila 3 années que j’ai décidé de mettre mon énergie pour la protection de la planète. J’ai rejoins l’équipe de bede-asso.org afin de partager des conseils et astuces sur divers sujets de société. N’hésitez pas à me laisser des commentaires ou à m’adresser un mail afin d’échanger ensemble. 

 
Sommaire de l'article

Ce n’est pas un secret que je suis un grand fan de mes plantes ZZ (Zamioculcas Zamiifolia), principalement parce qu’elles demandent peu d’entretien et qu’elles ajoutent du feuillage à mon salon. Leur croissance lente naturelle les rend idéales pour un placement à long terme sans surcharger un espace. Cependant, que faire lorsqu’elles deviennent trop grandes pour leur pot et qu’elles ont l’air de devoir être transplantées ?

Le rempotage d’une plante ZZ est en fait un processus assez simple. Pour réussir la transplantation, rempotez votre plante dans un nouveau récipient (avec un trou de drainage) légèrement plus grand que l’ancien, en utilisant un mélange de terreau à drainage rapide. Veillez à ce que le rhizome soit juste au niveau ou légèrement au-dessus de la ligne du sol.

Cet article a pour but de répondre à toutes vos questions sur le processus de rempotage d’une plante ZZ, étape par étape. Qu’il s’agisse de savoir quand il est temps de rempoter ou des conseils spécifiques à suivre tout au long du processus, suivez ces étapes pour vous assurer que votre ZZ prospère dans sa nouvelle maison.


Pourquoi faut-il rempoter les plantes ZZ ?

Les plantes ZZ sont généralement des plantes à croissance lente, mais il y a quelques raisons pour lesquelles elles doivent être rempotées de temps en temps. La raison la plus évidente est que le rempotage donne à la plante plus d’espace pour se développer !

Les plantes ZZ ont des racines et des rhizomes sous la surface du sol et, au fil du temps, elles grandissent et remplissent le pot. Le fait de leur donner plus d’espace permet à la plante de continuer à produire des racines, ce qui est bénéfique pour la plante et se traduit souvent par une croissance accrue des tiges et des feuilles.

Le guide complet du rempotage des plantes ZZ

Une autre raison de rempoter votre plante ZZ est d’éviter les retards de croissance. Comme je l’ai mentionné plus haut, le rempotage permet à la plante de disposer de plus d’espace pour étendre son système racinaire. Cependant, si la plante devient liée aux racines, ou si le rhizome pousse jusqu’au bord du pot, cela entrave la capacité de la plante à absorber l’eau et les nutriments et ralentit essentiellement la croissance de la plante entière.

Lorsqu’une plante d’intérieur devient trop liée à ses racines, vous pouvez remarquer que le sol s’assèche beaucoup plus rapidement, ce qui vous oblige généralement à arroser davantage. Cela est dû au fait que ce qui se trouve sous la surface de votre plante bien-aimée est plus une racine qu’un sol.

Le va-et-vient du sol, de très humide à très sec, peut définitivement stresser la plante et créer un environnement idéal pour que certains champignons racinaires s’installent dans le sol.

Il peut également être important de rempoter votre plante après de longues périodes de temps pour rafraîchir la terre du pot. Avec le temps et les nombreux arrosages, le sol peut s’appauvrir en nutriments et minéraux nécessaires à la survie de la plante. De plus, le sol peut se tasser avec le temps, ce qui nuit au bon drainage, essentiel pour la plante ZZ.


A quelle fréquence replanter les plantes ZZ

En général, de nombreuses plantes d’intérieur ont une croissance suffisante en une saison pour pouvoir être replantées chaque année. Mais pour les plantes ZZ, vous aurez probablement plus de temps avant de devoir les rempoter, en raison de leur croissance lente.

Je recommande de rempoter une ZZ une fois tous les deux ans, à moins que vous n’ayez la main verte et que vous ayez gardé votre ZZ très heureuse. Dans ce cas, vous pouvez envisager de le rempoter entre un an et 18 mois.

Plutôt que de vous fier à un moment précis pour rempoter votre ZZ, une façon plus précise de déterminer quand vous devez transplanter est de vérifier périodiquement les racines et le rhizome de la plante. Si les racines semblent prendre le dessus sur le sol ou si le rhizome a poussé à moins d’un pouce du côté du pot, il est temps de donner un peu plus d’espace à votre plante ZZ.


LISEZ NOTRE EBOOK

Gardez votre ZZ heureux avec notre guide

Gardez votre ZZ heureux avec notre guide

ZZ Les plantes sont résistantes. Elles peuvent survivre à toute une série de conditions et ne demandent que peu d’intervention de notre part. Mais si vous voulez que vos ZZ prospèrent, vous devez savoir une chose ou deux sur ce dont elles ont besoin et ce qu’elles aiment. Procurez-vous notre guide de soins de plus de 80 pages et vous serez sur la voie d’une plante d’intérieur très saine.

OBTENEZ VOTRE COPIE MAINTENANT


Quand replanter votre ZZ

Les plantes ZZ, étant des plantes discrètes et faciles à vivre, ne sont pas très exigeantes quant au moment de leur rempotage. Elles entrent généralement en dormance pendant les mois d’hiver, mais ne s’opposent pas à un sol frais et à un espace plus grand si vous décidez de replacer votre collection de plantes d’intérieur dans de nouveaux pots.

Idéalement, il est préférable de rempoter vos plantes d’intérieur à une période où elles ont le temps de s’acclimater à leur nouvelle maison et de commencer à prendre racine dans le nouveau contenant avant de retourner en dormance. Pour la plupart des plantes, cela signifie généralement un rempotage au printemps.

Pour votre plante ZZ, cela lui laisse beaucoup de temps pour établir la croissance des rhizomes et des racines dans le nouveau pot et permet d’éviter tout stress lié à des conditions de croissance trop étroites pendant les mois d’été.


Remarque sur la structure des racines des plantes ZZ

Avant de passer aux étapes à suivre pour réussir la transplantation de votre plante ZZ, je voulais prendre une minute pour revoir la structure des racines de la plante, afin que nous soyons tous sur la même longueur d’onde. Sinon, vous risquez d’être surpris lorsque vous sortirez inévitablement une  » pomme de terre  » géante du pot lors de la transplantation.

ZZ Les plantes poussent à partir de structures appelées rhizomes. Un rhizome est essentiellement une structure de tige modifiée qui pousse horizontalement dans la terre et produit des nœuds, qui sont des points d’où peuvent pousser de nouvelles racines et tiges. Ces rhizomes ont tendance à être segmentés et, dans certains cas, à se séparer complètement de la plante d’origine, créant ainsi de nouvelles plantes indépendantes.

Le guide complet du rempotage des plantes ZZ

Chez les plantes ZZ, le rhizome est généralement très rond et gonfle beaucoup pour stocker l’eau et les nutriments que la plante pourra utiliser en période de sécheresse. Il est assez normal de voir plusieurs tiges dépasser d’un grand rhizome, qui continue à gonfler au fur et à mesure que la plante grandit.

Sous le rhizome, les racines de la plante poussent dans le sol, absorbant l’eau pour la stocker dans le rhizome. Comme les plantes ZZ ont à la fois une structure racinaire complète et un rhizome, le besoin d’espace supplémentaire dans le conteneur est la raison la plus courante pour laquelle vous devrez rempoter votre plante ZZ. Pour plus d’informations, cliquez ici.


Note sur la toxicité de la plante ZZ

Avant de nous lancer dans le rempotage des plantes ZZ, j’aimerais aborder brièvement le sujet de la toxicité.

Les plantes ZZ ont la réputation quelque peu exagérée d’être « toxiques », certains allant même jusqu’à affirmer qu’elles provoquent le cancer. Comme la plupart des choses sur Internet, vous devez prendre ces « faits » avec un grain de sel.

Bien que je puisse affirmer avec certitude que les allégations de cancer sont totalement infondées, je pense qu’il est important de souligner que les plantes ZZ contiennent de l’oxalate de calcium. L’oxalate de calcium est un composé naturellement présent dans la nature et un irritant connu pour les personnes et les animaux.

Présent dans toutes les parties de la plante, y compris la sève, l’oxalate de calcium peut irriter la peau, les yeux ou d’autres tissus mous lorsque vous entrez en contact avec lui. Cette irritation se manifeste généralement par des lésions cutanées rouges, qui démangent et sont parfois douloureuses.

Les gens entrent le plus souvent en contact avec la sève lorsqu’ils taillent ou transplantent leurs plantes ZZ. Si vous êtes affecté par cette maladie, prenez des précautions supplémentaires lorsque vous rempotez votre ZZ.

Le guide complet du rempotage des plantes ZZ

Portez des gants pour éviter tout contact direct avec votre peau. Évitez de toucher vos yeux ou votre bouche pendant le rempotage et lavez-vous les mains à l’eau et au savon lorsque vous avez terminé. Veillez à nettoyer tous les morceaux de plantes, comme les tiges coupées ou les feuilles tombées, afin qu’un animal curieux ne soit pas tenté de les grignoter.


Rempotage de votre plante ZZ

Dans cette section, vous apprendrez tout ce que vous devez savoir sur la manière de rempoter votre plante ZZ, avec des instructions étape par étape. Prenez votre ZZ et lisez la suite !


Déterminer si le rempotage est nécessaire

La première étape pour réussir le rempotage de votre ZZ est de décider si cela est nécessaire. Vérifiez le rhizome dans le pot. Si une partie du rhizome se trouve à moins d’un centimètre du bord du pot, vous devriez probablement envisager de le rempoter à la taille supérieure.

Dans certains cas, vous pouvez découvrir qu’il y a plusieurs rhizomes séparés, ou presque séparés, dans le pot. C’est également le moment idéal pour rempoter, car vous pouvez facilement diviser les rhizomes dans des récipients séparés, ce qui leur donne à tous plus d’espace pour se développer.

Si vous remarquez que des racines sortent du fond du pot, ou si vous retirez la plante du pot et remarquez qu’elle commence à avoir des racines, il est temps de la transplanter.


Préparation du rempotage

Les plantes ZZ n’ont pas besoin de beaucoup de préparation pour être rempotées, mais une chose que vous devriez faire est de vérifier le sol pour voir si la plante a besoin d’eau. Si c’est le cas, il faut arroser abondamment et laisser à la plante quelques jours pour absorber l’eau dans le rhizome. Si le sol est encore humide depuis la dernière fois que vous avez arrosé, ce n’est pas nécessaire.

L’idée ici est de s’assurer que la plante est heureuse avant de la déplacer dans un nouvel environnement. Si elle montre des signes de stress dus à un manque d’eau, il faut y remédier avant de la transplanter.


Les meilleurs conteneurs pour les plantes ZZ

Ne réfléchissez pas trop à cette question. Les plantes ZZ sont heureuses tant qu’elles sont plantées dans de la terre, donc le récipient que vous choisissez pour contenir cette terre n’a que peu d’importance pour les ZZ.

Il y a une foule assez importante de pro-terracotta qui exalte les avantages des pots en argile. S’il est vrai que la nature poreuse de la terre cuite aide à évacuer l’excès d’humidité dans le sol, vous n’êtes pas obligé de vous limiter aux pots rouge-orange pâles omniprésents, tant que vous avez une technique d’arrosage appropriée.

Le guide complet du rempotage des plantes ZZ

Que vous choisissiez de la terre cuite, du plastique ou autre chose, n’oubliez pas que pour les plantes ZZ, le drainage est la clé de la santé des plantes, alors assurez-vous que le pot a un trou de drainage au fond. S’il n’en a pas, percez le vôtre ou optez pour un pot qui en a un.

Vous devrez également tenir compte de la taille du nouveau récipient que vous choisirez pour votre plante ZZ. Évidemment, vous en voudrez un qui soit plus grand que celui dans lequel elle était plantée auparavant, mais pas trop grand pour que la plante ait l’air naine.

Un pot trop grand nécessite plus de terre pour être rempli et retient l’excès d’eau, ce qui signifie que le sol met beaucoup plus de temps à sécher correctement entre deux arrosages. Les plantes ZZ détestent rester dans un sol humide et détrempé, il est donc important de les rempoter dans une taille appropriée. Cela permet d’éviter le stress de la plante et les problèmes potentiels de champignons et de pourriture sous le sol.

Tenez compte de la taille actuelle du rhizome et choisissez un pot dont le diamètre est plus large de 2 à 3 pouces pour permettre la croissance future. Cela devrait vous permettre de gagner encore un an ou deux avant que le rhizome ne commence à empiéter sur les côtés du nouveau pot.


Choisir le bon terreau

Les plantes ZZ sont des survivantes professionnelles, capables de supporter des semaines de négligence de notre part, devenant souvent la seule plante d’intérieur survivante lorsque nous nous rappelons enfin de les arroser. Cependant, leur seul véritable talon d’Achille est le mauvais drainage. Bien sûr, elles peuvent survivre dans à peu près n’importe quel endroit où vous les plantez, mais il y a une grande différence entre survivre et prospérer !

Tout comme il est important de les planter dans un pot avec un trou de drainage, votre ZZ a également besoin d’un sol bien drainé si vous voulez vraiment le voir s’épanouir. Heureusement, c’est une chose facile à réaliser en utilisant des terreaux courants achetés en magasin.

Pour vous assurer que votre terreau est poreux et bien drainé, combinez trois parts de terreau de qualité pré-mélangé avec une part de mélange pour cactus ou succulentes. Le mélange pour cactus ajoutera suffisamment de matériau poreux au terreau standard pour assurer un excellent drainage.

Si vous ne voulez pas vous embarrasser de deux mélanges de rempotage séparés, vous pouvez toujours échanger le mélange pour cactus et ajouter de la perlite ou de la pierre ponce à sa place, selon le même ratio que ci-dessus. Tous ces matériaux devraient être facilement disponibles dans votre jardinerie locale.

Pour plus d’informations sur le choix de la meilleure terre et des meilleurs récipients pour vos plantes ZZ, lisez cet article.


Retirer votre plante ZZ de son pot sans l’endommager

Maintenant que vous avez rassemblé toutes les fournitures nécessaires pour rempoter votre ZZ, vous pouvez commencer à déplacer la plante dans sa nouvelle maison.

N’oubliez pas que si vous êtes sensible à la sève de la plante ZZ, ou si vous craignez de l’être, c’est le moment d’enfiler vos gants de jardinage pour éviter toute irritation de la peau.

Le guide complet du rempotage des plantes ZZ

Les plantes ZZ ont des feuilles et des tiges assez cireuses, ce qui leur donne un aspect robuste, mais vous devez absolument éviter de les casser lorsque vous essayez de retirer la plante du pot. Comme les plantes ZZ ont une croissance lente, la rupture d’une tige saine n’est pas une mince perte et il faudra peut-être des années pour qu’une nouvelle tige pousse.

Évitez de tirer sur les tiges pour libérer votre plante du vieux pot. Faites plutôt basculer le récipient et essayez doucement de faire glisser la plante à l’envers, les tiges centrales étant enfilées entre vos doigts qui tiennent la surface du sol.

Si la plante ne veut pas sortir facilement, vous pouvez presser les côtés du récipient ou utiliser un couteau à beurre pour glisser autour du bord intérieur du pot afin de desserrer la terre avant de réessayer.


Transplantation de votre plante ZZ

Une fois que vous avez libéré votre ZZ de l’étroitesse de son pot, vous êtes maintenant prêt à le transplanter dans le nouveau contenant que vous avez choisi.

C’est aussi l’occasion idéale d’inspecter les racines et le rhizome de votre plante pour vous assurer que tout semble sain. Soyez attentif à toute racine molle ou brune ou à toute tache similaire sur le rhizome. Ce sont des signes de pourriture et il faudra les couper soigneusement pour empêcher la pourriture de se propager.

Pour réussir cette opération, vous devez laver délicatement la motte de racines avec de l’eau afin d’enlever l’excès de terre et d’avoir une vue claire de l’endroit où se trouvent les zones problématiques. À l’aide d’une paire de cisailles ou de ciseaux propres et bien aiguisés, coupez les racines molles, brunes ou noires. S’il y a des taches de pourriture sur le rhizome, vous pouvez en fait exciser ces zones avec un couteau propre, sans risque pour la plante entière. Pour plus d’informations sur le traitement de la pourriture des racines, cliquez ici.

C’est également le moment d’inspecter le rhizome pour voir si vous pouvez diviser la plante. Il n’est pas nécessaire de le faire, mais si vous souhaitez avoir plusieurs plantes ZZ dans votre collection, c’est l’occasion de transformer une plante en plusieurs. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet ci-dessous.


Profondeur appropriée pour planter vos ZZ

Une fois que votre plante a été débarrassée de ses racines malsaines, vous êtes prêt à la planter dans son nouveau contenant. Commencez par remplir votre nouveau pot avec un monticule du mélange terreau/cactus que vous avez préparé. Vous pouvez placer un petit morceau de toile de jute ou de filtre à café sur le trou de drainage, selon sa taille, pour empêcher la terre de déborder au fond du pot.

Placez soigneusement votre plante ZZ dans la butte de terre, en vous assurant qu’elle est à la bonne hauteur. Il faut qu’il y ait de la place pour que les racines se répartissent uniformément dans le pot, avec quelques centimètres de terre entre les racines et le fond du pot. Cela garantit qu’il y a suffisamment d’espace pour que les racines puissent continuer à pousser sans être coincées par les racines.

Vérifiez également où se trouve le haut du rhizome par rapport au bord du pot. Vous voulez que votre rhizome, et donc la base des tiges, soit à environ un pouce sous le rebord du pot.

Le guide complet du rempotage des plantes ZZ

Remplissez soigneusement le pot de terreau autour de la plante jusqu’à ce que le pot soit rempli et que votre plante ZZ soit bien soutenue. La ligne de terre doit être à peu près égale au sommet du rhizome. Il n’est pas rare que les rhizomes ZZ sortent un peu du sol. Cela aide en fait à protéger les tiges contre la pourriture et peut se produire naturellement lorsque le sol est arrosé et se compacte.


Finition

Lorsque vous avez terminé, arrosez votre plante ZZ dans le nouveau sol pour éviter qu’elle ne se dessèche. Donnez-lui assez d’eau pour bien mouiller le nouveau terreau, en laissant l’excédent d’eau s’écouler par le trou au fond du pot.

Une fois l’eau drainée, vous pouvez replacer votre ZZ à son emplacement habituel dans votre maison. Assurez-vous que votre plante a suffisamment de lumière pour qu’elle puisse continuer à grandir et à s’établir dans son nouveau contenant. Vous pouvez reprendre votre programme d’arrosage habituel à ce moment-là, ce qui, pour les plantes ZZ, signifie vérifier l’humidité du sol pour s’assurer qu’il est correctement séché entre les arrosages.

Vous ne devriez pas avoir besoin de nourrir votre plante ZZ pendant un certain temps, surtout si votre terreau acheté en magasin contient déjà un engrais à libération lente. Gardez tout de même un œil sur votre ZZ pendant qu’elle s’acclimate à son nouveau pot, en surveillant tout signe de stress après la transplantation.

Vous devriez constater que votre plante ZZ aime l’espace supplémentaire que vous lui avez donné, et vous pourriez même être récompensé par une poussée de croissance rarement vue au cours des prochains mois.


Diviser et propager les plantes ZZ

Comme je l’ai mentionné plus haut, le rempotage de votre plante ZZ vous offre l’occasion parfaite d’évaluer si vous pouvez ou non diviser votre rhizome pour créer plusieurs nouvelles plantes. Comme vous avez déjà retiré la plante de son pot et que vous vérifiez que les racines ne sont pas malsaines, vous devriez avoir une idée assez précise de l’endroit où vous pourriez diviser le rhizome.

Vous n’avez pas besoin de faire cela pour la santé de la plante. Tant que vous avez placé votre ZZ dans un récipient suffisamment grand, elle est parfaitement heureuse de continuer à pousser telle quelle. Cependant, si vous voulez plus de plantes ZZ dans votre vie, la division est un moyen économique d’y parvenir, et votre plante est assez résistante pour le supporter.

D’abord, tiens le rhizome dans ta main et cherche les rhizomes qui se séparent de la structure principale et qui ont leurs propres structures de racines et de tiges. Ce sont les plus faciles à isoler et à couper pour former de nouvelles plantes ZZ.

Si vous trouvez que votre rhizome est essentiellement une structure géante et ronde avec plusieurs tiges qui en sortent, vous pouvez toujours diviser le rhizome en deux ou trois morceaux. Vous pouvez prêter attention à la disposition des tiges et faire des coupes qui créent des groupements visuellement agréables de trois ou quatre tiges.

Le guide complet du rempotage des plantes ZZ

Quelle que soit la façon dont vous décidez de diviser votre plante ZZ, vous devrez utiliser un couteau stérilisé et tranchant pour faire les coupes. Faire de grandes coupes peut être effrayant au début, surtout si l’on considère tous les soins et l’attention que vous avez donnés à votre ZZ jusqu’à maintenant, mais cette plante est résistante. Une fois les coupes effectuées, laissez les morceaux de rhizome sur le comptoir pour que les coupes sèchent.

Vous êtes maintenant prêt à planter chaque nouveau morceau de rhizome dans son propre pot ! Suivez les instructions ci-dessus et laissez à votre plante plusieurs semaines pour s’établir dans son nouveau contenant. Avec un peu de chance, vous verrez bientôt de nouvelles pousses sur vos nouveaux bébés ZZ.


Note sur la propagation des plantes ZZ

J’ai indiqué précédemment que vous devrez faire très attention lorsque vous transplanterez votre ZZ afin d’éviter de casser des tiges saines qui pourraient prendre beaucoup de temps à la plante pour se renouveler. Parfois, c’est plus facile à dire qu’à faire.

Le rempotage (et la division, d’ailleurs) est parfois une activité désordonnée, et des choses se produisent. Les feuilles sont arrachées. Les tiges se cassent. Si cela se produit, vous devez en tirer le meilleur parti. Terminez le rempotage de votre plante, puis ramassez les dommages collatéraux, car vous pouvez facilement propager ces morceaux dans de nouvelles plantes ZZ !

Si vous vous retrouvez avec une tige cassée, nettoyez-la en enlevant les parties ou les feuilles endommagées. À l’aide de ciseaux bien aiguisés, coupez le bas de la tige de manière à obtenir une coupe lisse et nette. Laissez la tige reposer sur le comptoir pendant 1 à 2 heures pour permettre à la coupe de se cicatriser légèrement, puis placez votre tige dans un petit verre ou une fiole d’eau.

Cela prendra environ 3 à 6 semaines, mais vous devriez voir le début d’un nouveau rhizome se former et quelques racines se ramifier dans l’eau. Changez l’eau toutes les deux semaines pour éviter les problèmes de moisissure et coupez toutes les racines qui semblent molles.

Laissez les racines atteindre une longueur d’environ 2,5 cm avant de transplanter votre nouvelle bouture de plante ZZ dans un mélange de terreau. Gardez le pot du côté le plus petit au début, 1-2″ de diamètre, pour que la plante puisse établir son système racinaire. Une fois que vous voyez des racines pousser à partir du fond du pot, vous pouvez commencer à rempoter progressivement la plante ZZ dans des récipients de plus en plus grands.


Pensées finales

En suivant ces instructions, vous donnez à votre plante ZZ exactement ce dont elle a besoin pour s’épanouir dans votre maison. Cela peut sembler être un petit détail, mais le fait de garder vos plantes dans des pots de taille correcte les prépare vraiment à prospérer, et vous serez souvent témoin d’une explosion de croissance lorsqu’elles profiteront de leurs nouvelles fouilles plus spacieuses. Considérez cela comme leur façon de vous dire « merci » !

Le guide complet du rempotage des plantes ZZ

( function( d, s, id ) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName( s )[0];
if ( d.getElementById( id ) ) return;
js = d.createElement( s ); js.id = id;
js.src = « //connect.facebook.net/en_US/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=305449883698649 »;
fjs.parentNode.insertBefore( js, fjs );
}( document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’ ) );

5/5 - (1 vote)
Une surprise en partageant l'article:
Facebook
Twitter
person-arranging-pot-plant-3094208.jpg
Parcourez le blog:
ÊTES VOUS ECOLOGIQUE ?
Prenez quelques secondes pour connaitre votre score écologique en participant à notre test
logo bede-asso

Laisser un commentaire

Les articles similaire à: Le guide complet du rempotage des plantes ZZ
Quel est le meilleur soin naturel pour les cheveux ?

Quel est le meilleur soin naturel pour les cheveux ?

Les soins capillaires naturels sont devenus un incontournable pour ceux qui cherchent à entretenir leur chevelure de manière saine et…
Comment la maison écologique de Florent Pagny en Patagonie inspire-t-elle un mode de vie durable ?

Comment la maison écologique de Florent Pagny en Patagonie inspire-t-elle un mode de vie durable ?

Florent Pagny et sa maison cachée au cœur de la Patagonie L’envie d’espace, de nature sauvage et d’une vie loin…
Impact du modèle de voiture sur l'assurance

Impact du modèle de voiture sur l'assurance

L’assurance automobile est un domaine complexe où le modèle du véhicule joue un rôle crucial dans la détermination des tarifs.…

Êtes vous un gros pollueur ?

Calculez votre emprunte écologique

Répondez au 15 questions pour connaitre votre pourcentage écologique.

Résultat immédiat et sans inscription