17 rue du 11 novembre, 33000 Bordeaux
+33(0) 800 134 426
ETES VOUS ÉCOLOGIQUE ? (15 questions)

Comment utiliser le mot ‘se’ en français ?

Comment utiliser le mot ‘se’ en français ?
cecile du blog bede asso

Cecile – Rédactrice pour le blog

Voila 3 années que j’ai décidé de mettre mon énergie pour la protection de la planète. J’ai rejoins l’équipe de bede-asso.org afin de partager des conseils et astuces sur divers sujets de société. N’hésitez pas à me laisser des commentaires ou à m’adresser un mail afin d’échanger ensemble. 

 
Sommaire de l'article

Le mot « se » en français est un pronom réfléchi essentiel dans la construction de nombreuses phrases. Il peut être utilisé de différentes manières pour indiquer une action réfléchie, un changement d’état, ou encore pour introduire une construction passive. Apprendre à bien manier le mot « se » permet d’enrichir son vocabulaire et de s’exprimer de manière plus précise en français.

Formation du verbe pronominal

découvrez comment utiliser le pronom personnel 'se' en français à travers des exemples et explications claires dans cet article instructif.

En français, le mot ‘se’ est utilisé pour former des verbes pronominaux. Ces verbes se caractérisent par le fait que le sujet de l’action et l’objet de l’action sont la même personne ou la même chose.

La formation du verbe pronominal suit une construction spécifique :

  • Le pronom réfléchi ‘se’ (ou me, te, nous, vous en fonction du sujet).
  • Le verbe à conjuguer.

Par exemple :

  • Je me lève (Je + me + lever)
  • Tu te laves (Tu + te + laver)
  • Ils se parlent (Ils + se + parler)

Il est important de bien accorder le pronom réfléchi avec le sujet du verbe pour éviter les erreurs :

  • Je me (1ère personne du singulier)
  • Tu te (2ème personne du singulier)
  • Il/Elle se (3ème personne du singulier)
  • Nous nous (1ère personne du pluriel)
  • Vous vous (2ème personne du pluriel)
  • Ils/Elles se (3ème personne du pluriel)

Les verbes pronominaux peuvent être utilisés de différentes manières :

  • Réflexifs: où le sujet effectue l’action sur lui-même. Ex. : Il se lave.
  • Réciproques: où plusieurs sujets effectuent l’action les uns sur les autres. Ex. : Ils se parlent.
  • Idiopathiques: où le verbe pronominal a une signification spécifique que le verbe non-pronominal n’a pas. Ex. : S’en aller (partir) vs. Aller (to go).

Utiliser correctement le mot ‘se’ enrichit la langue et permet une communication plus précise et nuancée en français.

Verbes pronominaux

Le mot « se » est utilisé pour former des verbes pronominaux en français. Un verbe pronominal se conjugue avec un pronom réfléchi comme « me« , « te« , « se« , « nous« , ou « vous« .

Pour former un verbe pronominal, il faut ajouter un des pronoms réfléchis devant le verbe. Voici comment procéder :

  • Je me lave – (Je lave moi-même)
  • Tu te lèves – (Tu lèves toi-même)
  • Il/Elle se regarde – (Il/Elle regarde lui/elle-même)
  • Nous nous promenons – (Nous promenons nous-mêmes)
  • Vous vous habillez – (Vous habillez vous-mêmes)
  • Ils/Elles se reposent – (Ils/Elles reposent eux/elles-mêmes)

Les verbes pronominaux peuvent se diviser en trois catégories :

  • Réfléchis : où l’action est dirigée vers soi-même, comme dans « se laver« .
  • Réciproques : où l’action est échangée entre plusieurs sujets, comme dans « se parler« .
  • Idiomaticaux : qui n’ont pas de sens réfléchi ou réciproque spécifique, et il faut apprendre le verbe par cœur, comme dans « se souvenir » (to remember).

Les verbes pronominaux sont essentiels pour exprimer diverses actions en français. Leur identification et leur usage correct permettent une meilleure maîtrise de la langue.

Conjugaison des verbes pronominaux

En français, le mot ‘se’ est utilisé pour former des verbes pronominaux. Ces verbes sont généralement utilisés pour indiquer que le sujet de l’action est aussi l’objet de cette action. Par exemple, dans la phrase « Il se lave », le sujet « il » effectue l’action de laver sur lui-même.

Pour former un verbe pronominal, ajoutez ‘se’ avant l’infinitif du verbe, et ajustez-le en fonction du sujet.

Voici les étapes pour former des verbes pronominaux:

  • Identifiez le verbe à l’infinitif (par exemple: laver).
  • Ajoutez le pronom ‘se’ (cela devient se laver).
  • Conjuguez le verbe en fonction du sujet et du temps.

La conjugaison des verbes pronominaux suit un modèle similaire à celui des verbes réguliers avec l’ajout du pronom réfléchi antérieur. Par exemple:

  • Présent: je me lave, tu te laves, il/elle/on se lave, nous nous lavons, vous vous lavez, ils/elles se lavent.
  • Passé composé: je me suis lavé(e), tu t’es lavé(e), il/elle/on s’est lavé(e), nous nous sommes lavé(e)s, vous vous êtes lavé(e)(s), ils/elles se sont lavé(e)s.

Certaines phrases peuvent contenir plus d’un verbe pronominal ou des formes composées. Il est important de bien accorder les pronoms en genre et nombre avec le sujet.

Les verbes pronominaux peuvent exprimer une action réciproque (par exemple: « Ils se parlent », où les deux sujets parlent l’un à l’autre), une habitude (« Je me lève à sept heures ») ou un sens passif (« La porte se ferme »).

Accords des verbes pronominaux

Le mot ‘se’ est souvent utilisé pour former les verbes pronominaux en français. Il s’agit de verbes qui se conjuguent avec un pronom réfléchi, lequel représente généralement la même personne que le sujet du verbe.

Pour former un verbe pronominal, on combine le verbe avec un pronom réfléchi. Voici les pronoms réfléchis utilisés :

  • je me
  • tu te
  • il/elle/on se
  • nous nous
  • vous vous
  • ils/elles se

Par exemple, pour le verbe s’amuser :

  • je m’amuse
  • tu t’amuses
  • il/elle/on s’amuse
  • nous nous amusons
  • vous vous amusez
  • ils/elles s’amusent

Les verbes pronominaux suivent la même conjugaison que les verbes non pronominaux, à la différence près qu’ils incluent un pronom réfléchi. La conjugaison des auxiliaires être ou avoir peut changer selon le type de verbe et son usage dans une phrase.

Les accords des verbes pronominaux peuvent parfois poser problème. En règle générale, lorsqu’un verbe pronominal est au passé composé, il s’accorde en genre et en nombre avec le pronom réfléchi si celui-ci est complément d’objet direct (COD).

Exemples :

  • Elles se sont lavées. (se est COD, donc accord avec le sujet)
  • Ils se sont lavé les mains. (se n’est pas COD, donc pas d’accord)

Il est important de bien identifier le rôle du pronom réfléchi pour appliquer les accords correctement. Si le pronom agit comme complément d’objet indirect (COI), il n’y a pas d’accord.

En somme, comprendre l’utilisation de ‘se’ pour former les verbes pronominaux et les accords qui en découlent est fondamental pour maîtriser la conjugaison française et éviter les erreurs courantes.

Emplois du pronom ‘se’

Le pronom ‘se’ est un élément essentiel de la langue française, souvent utilisé pour former des verbes pronominaux. Il change la signification du verbe et permet d’expliquer des actions que le sujet effectue sur lui-même ou qui se déroulent de manière réciproque.

Usage réfléchi : Le sujet effectue l’action sur lui-même. Exemples :

  • se laver (Je me lave les mains)
  • se peigner (Elle se peigne les cheveux)

Usage réciproque : L’action est effectuée entre plusieurs sujets. Exemples :

  • se parler (Ils se parlent souvent)
  • se rencontrer (Nous nous rencontrons au café)

Usage passif : Le pronom ‘se’ peut également indiquer une action subie par le sujet. Exemples :

  • se vendre (Cette maison se vend facilement)
  • se voir (Cela se voit à l’œil nu)

Usage idiomatique : Certaines expressions utilisent ‘se’ sans qu’il y ait une action littérale réfléchie ou réciproque. Exemples :

  • se souvenir (Je me souviens de ce jour)
  • se moquer (Ils se moquent de lui)

Le pronom ‘se’ est essentiel pour former divers temps verbaux dans les conjugaisons pronominales. Par exemple :

  • Présent : Je me lève
  • Passé composé : Ils se sont rencontrés
  • Futur : Nous nous verrons

Pronom réfléchi

Le pronom ‘se’ s’utilise principalement comme pronom réfléchi en français. Il accompagne un verbe pronominal pour indiquer que le sujet fait l’action sur lui-même. Par exemple, dans la phrase « Marie se regarde dans le miroir », ‘se’ montre que Marie fait l’action de regarder sur elle-même.

Le pronom ‘se’ peut avoir plusieurs emplois en français. Voici quelques-uns des usages les plus courants :

  • Réfléchi
  • Réciproque
  • Idiome

L’utilisation la plus courante du pronom ‘se’ est dans les verbes réfléchis. Cela signifie que l’action du verbe est à la fois effectuée et reçue par le sujet. Par exemple :

  • Se lever : Elle se lève tôt chaque matin.
  • Se laver : Ils se lavent les mains avant le repas.
  • Se préparer : Je me prépare pour le travail.

Dans ces exemples, le sujet (elle, ils, je) fait l’action sur lui-même. Il est essentiel d’accorder le pronom ‘se’ avec le sujet du verbe pour que la phrase soit correcte grammaticalement.

En résumé, le pronom ‘se’ est un outil essentiel dans la grammaire française pour indiquer que le sujet effectue une action sur lui-même. Son utilisation appropriée enrichit la clarté et la précision des phrases.

Pronom réciproque

Le pronom ‘se’ en français a plusieurs emplois qui peuvent prêter à confusion. Il est important de les identifier pour utiliser correctement ce petit mot dans des phrases. Parmi ces usages, on trouve le pronom réciproque.

Lorsqu’on parle de pronom réciproque, ‘se’ indique une action mutuelle entre deux sujets ou plus. Il s’utilise souvent avec des verbes comme s’aimer, se disputer ou se téléphoner.

  • Ils s’aiment : chacun aime l’autre.
  • Ils se disputent : ils ont une dispute l’un avec l’autre.
  • Elles se téléphonent : elles se téléphonent mutuellement.

Le mot ‘se’ en pronom réciproque met en avant l’aspect d’action partagée. Par exemple, dans la phrase Ils se regardent, chaque personne regarde l’autre, soulignant ainsi une interaction bidirectionnelle.

Pronom passif

Le pronom ‘se’ est utilisé dans la langue française pour indiquer une action réflexive, c’est-à-dire une action où le sujet effectue l’action sur lui-même. Il est souvent employé avec les verbes pronominaux.

Par exemple : « Elle se lave les mains ». Ici, « se » indique que le sujet (elle) effectue l’action de laver sur elle-même.

Le pronom ‘se’ peut aussi être utilisé pour former des structures réfléchies impersonnelles, surtout dans des guides, instructions ou contextes formels. Par exemple : « Le système se répare facilement ».

Les principales catégories d’emplois du pronom ‘se’ incluent :

  • Actions réflexives : où le sujet et l’objet de l’action sont les mêmes.
  • Actions réciproques : où deux ou plusieurs sujets effectuent l’action l’un sur l’autre. Par exemple, « Ils se rencontrent ».
  • Formes passives : où l’action est subie par le sujet de manière involontaire ou impersonnelle.

Le pronom ‘se’ est utilisé pour indiquer une action passive, souvent dans des descriptions générales ou des instructions. Par exemple, « Le français se parle dans plusieurs pays ». Ici, ‘se’ est employé pour montrer que l’action de parler le français est subie plutôt qu’effectuée activement par le sujet.

Dans les contextes où le passif est utilisé, ‘se’ rend la phrase impersonnelle, en mettant l’accent sur l’action plutôt que sur celui qui l’effectue. Cela simplifie la phrase et la rend plus fluide, enrichissant ainsi la langue française.

Différences avec ‘s’ et ‘si’

En français, le mot ‘se’ est un pronom réfléchi utilisé principalement pour les verbes pronominaux et réciproques. Il s’emploie souvent avec des verbes qui montrent que le sujet effectue l’action sur lui-même ou entre plusieurs personnes. Par exemple, dans « Il se lave », le sujet (il) et l’objet (lui-même) sont identiques.

Il est important de faire la distinction entre ‘se’, ‘s’ et ‘si’.

  • ‘se’ : Utilisé avant un verbe qui commence par une consonne. Exemple : « Elle se coiffe ».
  • ‘s’ : Employé avant un verbe qui commence par une voyelle ou un ‘h’ muet pour éviter la cacophonie. Exemple : « Il s’ habille ».

Le mot ‘si’ a plusieurs fonctions distinctes :

  • ‘Si’ comme conjonction conditionnelle : Utilisé pour exprimer une condition. Exemple : « Si j’avais le temps, je viendrais ».
  • ‘Si’ pour renforcer une négation : Utilisé pour contredire une affirmation négative. Exemple : « Tu ne viens pas ? Si, je viens ! ».

La bonne utilisation de ‘se’ et ‘s’ est essentielle pour éviter les confusions et assurer une communication claire en français. Comprendre la différence avec ‘si’ est également crucial pour ne pas commettre d’erreurs grammaticales.

Utilisation de ‘s’

Le mot ‘se’ en français est un pronom réfléchi utilisé principalement pour indiquer que le sujet effectue l’action sur lui-même. Il est souvent employé avec des verbes pronominaux, par exemple « se laver », « se réveiller » ou « se souvenir ». Le pronom ‘se’ s’accorde avec le sujet, qu’il soit singulier ou pluriel.

Il est crucial de ne pas confondre ‘se’ avec ‘s’ et ‘si’. Le pronom ‘s » est une version contractée de ‘se’ utilisée lorsqu’elle précède une voyelle ou un h muet, comme dans « s’excuser ». ‘Si’, en revanche, a plusieurs significations, notamment en tant que conjonction pour exprimer une condition, comme dans « si tu viens, nous partirons ensemble ».

Le pronom réfléchi ‘s’ est utilisé de manière similaire à ‘se’, mais il est employé avant les verbes commençant par une voyelle ou un h muet. Par exemple, « s’habituer » ou « s’intéresser ». Cette élision évite les hiatus, rendant la prononciation plus fluide.

Il est également important de savoir que certaines expressions utilisent ‘se’ de manière idiomatique, comme « se dépêcher » ou « se mettre à ». Ces expressions requièrent une bonne compréhension de la conjugaison pour assurer leur usage correct.

Voici quelques cas spécifiques à retenir :

  • « se laver » – Le sujet effectue l’action sur lui-même.
  • « s’amuser » – Pronom ‘s’ avant une voyelle.
  • « si je veux » – ‘Si’ utilisé pour exprimer une condition.

Comprendre l’utilisation de ‘se’, ‘s’ et ‘si’ est essentiel pour maîtriser la grammaire française et éviter les erreurs courantes.

Emploi de ‘si’

Le mot ‘se’ en français est un pronom réfléchi utilisé principalement en conjonction avec des verbes pronominaux. Il indique que le sujet et l’objet de l’action sont la même personne ou la même chose. Par exemple, dans la phrase « Elle se lève tôt », « se » montre que l’action de lever est réalisée par la même personne qui est le sujet de la phrase.

Il est crucial de ne pas confondre ‘se’ avec ‘s’ ou ‘si’, car ces mots ont des usages et des significations différents en français.

S est une forme élidée du pronom réfléchi « se » utilisée devant un verbe commençant par une voyelle ou un « h » muet. Par exemple, « Il s‘est trompé ».

Si est un mot à multiples usages. Il peut être :

  • Conjonction de subordination, correspondant à « if » en anglais, pour introduire une condition ou une hypothèse : « Si tu viens, nous partirons. »
  • Adverbe d’affirmation, utilisé pour renforcer une affirmation ou pour exprimer une contradiction : « Si, je l’ai vu. »
  • Pronom personnel réfléchi à la troisième personne dans certaines expressions et phrases : « s’était-il passé quelque chose ? »

Confusions possibles

En français, le mot ‘se’ est un pronom réfléchi qui accompagne généralement les verbes pronominaux. Il s’utilise pour indiquer que le sujet et l’objet d’une action sont les mêmes. Par exemple, dans la phrase « Il se lave », le mot « se » montre que « il » (le sujet) fait l’action de se laver lui-même.

Il ne faut pas confondre ‘se’ avec les mots ‘s’ et ‘si’. Le mot ‘s » est une forme contractée utilisée devant un verbe commençant par une voyelle ou un h muet, comme dans « s’habiller ». Le mot ‘si’, quant à lui, signifie « oui” en réponse à une question négative, ou s’emploie pour introduire une condition, comme dans « si tu veux ».

Il est courant de faire des confusions entre ‘se’, ‘s » et ‘si’. Voici quelques exemples pour clarifier ces usages :

  • Se : Il se regarde dans le miroir.
  • S’ : Elle s’appelle Julie.
  • Si : Si tu as du temps, viens me voir.

Pour éviter les erreurs, il est important de bien comprendre le contexte dans lequel chaque mot est utilisé. N’oubliez pas que ‘se’ et ‘s » sont des pronoms réfléchis et doivent impérativement être suivis d’un verbe, tandis que ‘si’ introduit une condition ou une affirmation après une négation.

Alternatives à ‘se’

Le pronom ‘se’ est souvent utilisé pour former des verbes pronominaux en français. Il indique généralement que le sujet de l’action effectue cette action sur lui-même. Par exemple : « Il se lave » indique que l’individu lave son propre corps.

Les verbes pronominaux se déclinent selon le sujet :

  • Je me
  • Tu te
  • Il/Elle/on se
  • Nous nous
  • Vous vous
  • Ils/Elles se

Parfois, le pronom ‘se’ est utilisé pour rendre un verbe réfléchi, indiquant que le sujet et l’objet du verbe sont les mêmes personnes ou choses.

Il existe également des verbes pronominaux réciproques où l’action est réciproque entre deux ou plusieurs sujets : « Ils se regardent » signifie que chaque sujet regarde l’autre.

Dans certains cas, ‘se’ peut servir à marquer la passivité lorsque le sujet ne réalise pas lui-même l’action. Par exemple, « La porte s’ouvre » implique que la porte est ouverte, sans préciser qui ouvre la porte.

Dans certaines phrases, il est possible d’utiliser d’autres pronoms ou formulations pour éviter ‘se’, selon le contexte.

Par exemple, pour remplacer les verbes pronominaux :

  • Au lieu de dire « Il se lave », on peut dire « Il lave son corps ».
  • Au lieu de « Ils se parlent », on peut dire « Ils parlent l’un à l’autre ».

Pour les verbes pronominaux réciproques, des expressions comme « mutuellement » ou « réciproquement » peuvent être utilisées :

  • Exemple : « Ils s’aiment » peut devenir « Ils s’aiment mutuellement ».

Pensez également à la voix passive pour certaines phrases complexes. Par exemple, « La porte s’ouvre » pourrait être remplacée par « La porte est ouverte ».

Utiliser des alternatives à ‘se’ peut enrichir votre vocabulaire et rendre vos phrases plus variées et précises.

Utilisation de ‘soi’

Le mot ‘se’ est un pronom réfléchis utilisé fréquemment en français. Il sert à indiquer que l’action du verbe retourne sur le sujet. Par exemple, dans la phrase « Elle se lave », le sujet « Elle » effectue l’action de laver sur elle-même. Cependant, il existe des alternatives et variations à ce pronom que nous allons explorer.

Il est possible d’utiliser divers pronoms réfléchis pour éviter de répéter « se ». Par exemple, on peut remplacer « se » par « moi-même », « toi-même », « lui-même/elle-même », « nous-mêmes », « vous-mêmes » et « eux-mêmes/elles-mêmes » en fonction du contexte et du sujet de la phrase.

  • Moi-même: « Je me prépare » peut devenir « Je prépare moi-même ».
  • Toi-même: « Tu te prépares » peut devenir « Tu prépares toi-même ».
  • Lui-même/elle-même: « Il se prépare » peut devenir « Il prépare lui-même ».
  • Nous-mêmes: « Nous nous préparons » peut devenir « Nous préparons nous-mêmes ».
  • Vous-mêmes: « Vous vous préparez » peut devenir « Vous préparez vous-mêmes ».
  • Eux-mêmes/elles-mêmes: « Ils se préparent » peut devenir « Ils préparent eux-mêmes ».

Le pronom ‘soi’ est souvent utilisé pour parler d’une personne de manière indéfinie ou impersonnelle. Il remplace « se » quand le sujet est indéterminé ou général. Par exemple, « Il est important de prendre soin de soi » veut dire que prendre soin de soi-même est essentiel pour n’importe qui.

C’est également utilisé dans des constructions réflexives universelles : « On doit apprendre à se connaître soi-même ». Dans cette phrase, « soi-même » renforce l’idée de réflexion personnelle.

Ainsi, connaître ces alternatives et savoir les utiliser de manière appropriée peut enrichir votre expression écrite et orale en français.

Autres pronoms

Le pronom ‘se’ est souvent utilisé dans les verbes pronominaux pour indiquer une action réfléchie, c’est-à-dire une action où le sujet et l’objet sont la même personne. Par exemple : « Il se lave » signifie qu’il lave lui-même.

Voici quelques catégories de verbes pronominaux courants :

  • Les verbes de routine personnelle : se laver, se lever, se coucher.
  • Les verbes de sentiments : se sentir, se réjouir, se plaindre.
  • Les verbes de relation : se parler, se rencontrer, se battre.

Les verbes pronominaux peuvent également se transformer en forme passive. Par exemple : « La porte se ferme » signifie que la porte est fermée par quelqu’un ou quelque chose.

Il existe des alternatives à l’utilisation du pronom ‘se’ en fonction du contexte de la phrase :

  • Me, te, nous, vous : Ces pronoms sont utilisés pour indiquer une action qui affecte directement le sujet, comme dans « Je me lave les mains ».
  • Les pronoms réfléchis : Utilisés pour indiquer que le sujet de l’action est également l’objet de l’action. Par exemple : « Elle se regarde dans le miroir ».
  • Les verbes simples : Parfois, un verbe pronominal peut être remplacé par un verbe simple sans pronom réfléchi. Par exemple, « Il s‘est lavé » peut souvent être remplacé par « Il a lavé ».

Divers pronoms peuvent remplacer ‘se’ en fonction de la personne concernée :

  • Me : utilisé pour la première personne du singulier. Exemple : « Je me lave ».
  • Te : utilisé pour la deuxième personne du singulier. Exemple : « Tu te laves ».
  • Nous : utilisé pour la première personne du pluriel. Exemple : « Nous nous lavons ».
  • Vous : utilisé pour la deuxième personne du pluriel ou la forme polie au singulier. Exemple : « Vous vous lavez ».

Tournures alternatives

Le mot ‘se’ est souvent utilisé en français pour former des verbes pronominaux. Par exemple :

  • Se laver
  • Se réveiller
  • Se promener

Mais des alternatives existent pour éviter la redondance et enrichir le langage.

Il est possible de reformuler les phrases tout en conservant leur sens initial. Par exemple :

  • Au lieu de dire « Elle se prépare » : essayer « Elle est en train de se préparer » ou « Elle se met à se préparer ».
  • Plutôt que « Je me souviens de cette journée », on peut dire « Je garde en mémoire cette journée » ou « Cette journée reste gravée dans ma mémoire ».

Pour certaines tournures, l’utilisation des verbes réflexifs peut être évitée :

  • « Il se rase chaque matin » peut devenir « Il rase sa barbe chaque matin ».
  • « Ils se parlent tous les jours » peut se transformer en « Ils discutent tous les jours ».

Les reformulations sont également pertinentes dans le domaine de la biodiversité et de la nature :

  • Au lieu de « Les insectes se multiplient », préférez « La population d’insectes augmente ».
  • Au lieu de « Les plantes se développent rapidement », vous pouvez dire « La croissance des plantes est rapide ».

Utiliser des tournures alternatives permet de diversifier le langage et d’éviter les répétitions.

Notez ce post
Une surprise en partageant l'article:
Facebook
Twitter
découvrez comment utiliser le pronom 'se' en français et ses différentes formes dans ce guide pratique.
Parcourez le blog:
ÊTES VOUS ECOLOGIQUE ?
Prenez quelques secondes pour connaitre votre score écologique en participant à notre test
logo bede-asso
Les articles similaire à: Comment utiliser le mot ‘se’ en français ?
Comment diviser votre grand oiseau de paradis en deux plantes ou plus ?

Comment diviser votre grand oiseau de paradis en deux plantes ou plus ?

Si vous aimez les oiseaux de paradis, vous aimeriez peut-être pouvoir remplir votre maison de ces plantes magnifiques et pleines…
Comment créer une association de blog écologique ?

Comment créer une association de blog écologique ?

Vous souhaitez créer une association de blog écologique pour sensibiliser le public aux enjeux environnementaux ? Découvrez dans cet article…
Quel est le meilleur soin naturel pour les cheveux ?

Quel est le meilleur soin naturel pour les cheveux ?

Les soins capillaires naturels sont devenus un incontournable pour ceux qui cherchent à entretenir leur chevelure de manière saine et…

Êtes vous un gros pollueur ?

Calculez votre emprunte écologique

Répondez au 15 questions pour connaitre votre pourcentage écologique.

Résultat immédiat et sans inscription