17 rue du 11 novembre, 33000 Bordeaux
+33(0) 800 134 426
ETES VOUS ÉCOLOGIQUE ? (15 questions)

Quelle est la meilleure lumière pour les calathéas ? Que peuvent-ils tolérer ?

Quelle est la meilleure lumière pour les calathéas ? Que peuvent-ils tolérer ?
cecile du blog bede asso

Cecile – Rédactrice pour le blog

Voila 3 années que j’ai décidé de mettre mon énergie pour la protection de la planète. J’ai rejoins l’équipe de bede-asso.org afin de partager des conseils et astuces sur divers sujets de société. N’hésitez pas à me laisser des commentaires ou à m’adresser un mail afin d’échanger ensemble. 

 
Sommaire de l'article

Comme toute reine de beauté, votre calathéa sera le plus heureux lorsqu’il sera bien éclairé. Comme pour tous les aspects de l’entretien de cette plante irritable, l’équilibre est essentiel – ces plantes sont sensibles aux coups de soleil, mais n’atteindront pas leur plein potentiel dans une pièce trop sombre pour leur permettre de se développer. Cet article présente les conditions d’éclairage qui permettront à votre Calathea de s’épanouir.

Quelle est la meilleure lumière pour les calathéas ? Les calathéas se portent mieux sous une lumière vive mais indirecte, c’est-à-dire qu’elle est filtrée par d’autres matériaux ou réfléchie par d’autres surfaces avant d’atteindre leurs feuilles. Une exposition à l’est est idéale, mais un emplacement à quelques mètres d’une fenêtre au sud ou à l’ouest devrait également faire l’affaire.

L’éclairage peut varier d’une région à l’autre et tout au long de l’année, alors ne vous contentez pas de placer votre Calathea dans un endroit et de l’oublier. Au contraire, surveillez sa croissance et sa santé, en ajustant les conditions d’éclairage s’il semble recevoir trop ou pas assez de soleil. Cet article explique certains des signes qui peuvent vous alerter sur un problème d’éclairage de votre Calathea et vous donne quelques conseils pour vous aider à trouver le bon endroit pour votre plante.


De quelle quantité de lumière un Calathea a-t-il besoin ?

Dans la nature, les calathéas poussent à l’ombre des grands arbres de la forêt tropicale, protégés des rayons du soleil brûlant. C’est pourquoi de nombreux guides de soins les qualifient de « plantes à faible luminosité ». Cependant, s’il est vrai que votre Calathea ne doit pas être placé en plein soleil, il est un peu trompeur de conclure qu’il sera heureux dans une lumière faible.

Sous les tropiques, même les espaces extérieurs assez ombragés reçoivent beaucoup de soleil au cours de la journée, surtout par rapport à l’intérieur d’une maison nord-américaine typique. Cela signifie que les calathéas sont habitués à recevoir une quantité substantielle de lumière du jour. Ils préfèrent simplement le type de soleil diffus et pommelé qui est typique d’un sol forestier.

Les spécialistes de l’entretien des plantes appellent ce type d’éclairage une lumière claire et indirecte. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec cette distinction, la lumière indirecte signifie que la plupart des photons qui atteignent une plante ont déjà rebondi sur une autre surface ou ont été dispersés par une barrière partiellement translucide telle qu’une fine feuille de tissu. La lumière directe du soleil signifie qu’il n’y a rien ou presque entre le soleil et la feuille.

Un moyen rapide de faire la différence : si vous pouvez lire un livre sans allumer une lampe, c’est que vous vous trouvez dans un endroit bien éclairé. Si vous n’y arrivez pas, c’est que la lumière est faible.

Maintenant, regardez l’ombre que vous projetez. Est-elle sombre et claire, avec des bords bien définis ? Si c’est le cas, vous obtenez une lumière directe. Un bon éclairage pour Calatheas produira une ombre légèrement plus faible, avec des contours plus flous.

Ceux qui préfèrent la précision (ou qui veulent juste une excuse pour acheter un nouveau gadget) peuvent se procurer un éclairomètre pour obtenir une lecture plus précise de l’intensité de la lumière. L’unité de mesure standard est le pied-bougie, qui correspond précisément à la quantité de lumière projetée par une bougie placée à un pied de distance. La lumière indirecte brillante se situe entre 1 000 et 2 000 pieds-candoles.


Trouver le bon emplacement pour votre Calathea

Que vous utilisiez un éclairomètre ou le test de l’ombre, vous ne pouvez pas vous fier à une seule mesure car la direction des rayons du soleil change tout au long de la journée. Un endroit qui ne reçoit pas de lumière directe aujourd’hui peut se retrouver dans l’éblouissement du soleil dans quelques heures.

Heureusement, « ne pas exposer votre Calathea à la lumière directe » est une ligne directrice plutôt qu’une règle de vie ou de mort. Vous ne devez pas laisser votre plante paon sur votre terrasse en plein midi, mais elle n’a pas non plus besoin d’être enfermée à l’abri du soleil comme une folle dans une histoire d’amour gothique. Une à trois heures de lumière directe par jour donneront de l’énergie à votre Calathea plutôt que de lui nuire.

L’intensité de la lumière du soleil dépend de la saison et de l’heure de la journée. Votre Calathea sera plus vulnérable aux coups de soleil au printemps et en été et plus en sécurité avec la lumière plus douce des soirées et des petits matins.

Un autre facteur à prendre en compte est le type de Calathea que vous cultivez. Les variétés au feuillage plus foncé, comme la Calathea Velvet Leaf ou la Pinstripe Plant, prospèrent dans des conditions moins lumineuses ; celles qui ont une coloration vert clair, comme la Rattlesnake Plant, peuvent supporter un peu plus de lumière.

Pour trouver le bon éclairage pour votre Calathea, il vous faudra expérimenter, mais nous vous donnons quelques conseils pratiques pour commencer.


Où votre calathéa reçoit-elle sa lumière ?

Le premier facteur à prendre en compte pour placer votre calathéa est la direction de l’exposition – en d’autres termes, l’orientation des fenêtres. Si vous vivez dans l’hémisphère nord, le soleil passe la majeure partie de la journée dans le ciel du sud. Une pièce ouverte sur le sud recevra plus de lumière directe que n’importe quelle autre partie de la maison.

Cela signifie que votre Calathea souffrira si vous le placez juste à côté d’une fenêtre exposée au sud, car il sera exposé au soleil pendant toute la journée. Dans une pièce exposée au sud, la plante doit être placée à une distance de 4 à 6 pieds de la fenêtre la plus proche. Elle sera ainsi à l’abri des rayons du sud, tout en profitant de la lumière réfléchie.

Les fenêtres occidentales n’admettent la lumière directe que quelques heures par jour, mais ces heures tombent au milieu ou à la fin de l’après-midi, lorsque les températures ambiantes sont les plus élevées. Cette combinaison de chaleur élevée et de lumière vive peut facilement griller les feuilles sensibles d’un Calathea. Traitez les fenêtres occidentales comme les fenêtres méridionales, en gardant votre plante à quelques mètres de l’appui de fenêtre.

Les fenêtres orientales sont généralement l’endroit idéal pour les Calathea, leur permettant de profiter de quelques heures de soleil direct au moment le plus frais de la journée avant de passer à une lumière indirecte lorsque l’air se réchauffe.

Une pièce exposée uniquement au nord éliminera le risque de coup de soleil, mais ne recevra peut-être pas assez de lumière pour permettre à votre Calathea d’atteindre son plein potentiel. Il faut donc évaluer la situation au cas par cas. Surveillez la croissance de la plante pour voir si elle semble manquer de lumière.


Lumière filtrée pour les calathéas

Vous cherchez un autre moyen de garder vos Calatheas énergiques mais à l’abri des coups de soleil ? Faites comme un influenceur Instagram et appliquez un filtre. Vous pouvez réduire la dureté de la lumière directe du soleil en installant une barrière, comme un paravent en papier ou un rideau transparent, qui diffusera et adoucira la lumière qui la traverse. Et en prime, vous pouvez en profiter pour donner un coup de jeune à la décoration de la pièce.

Cette méthode vous permet de profiter de la lumière vive d’une fenêtre orientée au sud sans brûler votre Calathea. Les rideaux faits d’un tissu fin comme le lin, la dentelle ou la mousseline de soie devraient convenir ; choisissez simplement un tissu lâche qui ne bloquera pas complètement la lumière. Les stores vénitiens ou verticaux partiellement ouverts peuvent également faire l’affaire.


Attention à la chaleur

Le soleil direct endommage les calathéas en déshydratant leur feuillage. Lorsqu’une plante reçoit plus de soleil qu’elle ne peut en supporter, elle libère plus d’eau de ses pores pour compenser. Les calathéas ne peuvent pas supporter longtemps ce taux de transpiration accru, et lorsque les feuilles manquent d’eau, les cellules se froissent et meurent. Il en résulte des taches flétries de tissus morts. Si ce phénomène se poursuit, il peut entraîner la mort totale de la plante.

L’évaporation s’accélère lorsqu’il fait chaud, de sorte que les températures élevées rendent votre Calathea plus sensible à la lumière du soleil. Le risque de coup de soleil augmente lorsque les températures dépassent les 70 degrés. Et lorsqu’il fait plus de 90 degrés, votre plante sera stressée même si elle est entièrement protégée de la lumière directe.


Humidité et coups de soleil chez les Calatheas

Les coups de soleil et les problèmes d’humidité vont de pair : plus il y a de vapeur dans l’air, plus les feuilles de la plante mettront de temps à se dessécher et à brûler. Veillez donc à ce que l’environnement de votre Calathea contienne suffisamment d’humidité ambiante pour que la plante reste en bonne santé.

Comme elle vient des tropiques, votre Calathea sera plus heureuse lorsque le taux d’humidité est supérieur à 60 % (la fourchette idéale se situant autour de 70-80 %). Vous pouvez contrôler l’humidité à l’aide d’un simple hygromètre. Si vous avez du mal à garder votre maison aussi humide que vos calathéas le souhaiteraient, il existe quelques astuces qui peuvent améliorer les niveaux d’humidité autour de votre plante.

Si vous avez plusieurs plantes qui aiment l’humidité, une stratégie simple consiste à les regrouper. Les plantes proches les unes des autres forment une sorte de mini-forêt pluviale, chacune bénéficiant de la vapeur d’eau dégagée par ses voisines.

Une autre méthode peu contraignante consiste à utiliser un bac d’humidité. Prenez un plat peu profond avec une base plate et remplissez-le de cailloux lisses, de gravier ou de perles. Ajoutez ensuite de l’eau – autant que possible sans que la ligne d’eau n’atteigne le haut des pierres.

Le pot de votre Calathea reposera sur les cailloux, le maintenant au-dessus de l’eau stagnante. De cette façon, le sol ne deviendra pas détrempé et ne provoquera pas le pourrissement des racines. En s’évaporant, l’eau augmentera légèrement l’humidité autour des feuilles de votre plante. Ce n’est qu’une amélioration mineure, mais c’est parfois tout ce dont vous avez besoin.

Certains jardiniers d’intérieur aiment vaporiser leurs calathéas à l’aide d’un flacon pulvérisateur. Il s’agit d’une méthode plus complexe, car il faut vaporiser la plante plusieurs fois par jour pour obtenir une amélioration notable. Il y a cependant un avantage secondaire : comme tout ce qui vous incite à surveiller fréquemment votre plante, la brumisation vous aidera à contrôler les besoins de votre Calathea.

Enfin, vous pouvez installer un humidificateur à côté de votre Calathea. C’est généralement l’option la plus efficace, et elle ne nécessite pas beaucoup d’efforts de votre part. De nombreux modèles d’humidificateurs peuvent passer de la brume chaude à la brume froide, ce qui vous permet de gérer la température de votre plante tout en la gardant humide.

LEVOIT 6L Humidificateur d'air pour grande pièce, Vaporisateur d'air ultrasonique à brume chaude et froide


Mon Calathea est-il trop ensoleillé ?

Un Calathea endommagé par le soleil commencera à jaunir ou à brunir, avec des taches mortes de tissu ratatiné et croustillant apparaissant sur ses feuilles. Les motifs habituellement magnifiques des feuilles de votre plante peuvent alors s’estomper et devenir indistincts. De nombreux cultivateurs appellent ce problème « coup de soleil », bien qu’il soit également appelé « brûlure du soleil » ou « brûlure des feuilles ».

Les bords des feuilles déshydratées peuvent également se recourber vers la veine centrale. Il s’agit d’un mécanisme que la plante utilise pour se protéger en réduisant le nombre de pores exposés à l’air, limitant ainsi la quantité d’eau perdue par transpiration.

Une faible humidité ou des températures élevées peuvent provoquer des symptômes semblables à ceux de la brûlure du soleil, même sous un faible éclairage. Parmi les autres causes potentielles, citons l’arrosage excessif, l’arrosage sous l’eau et les brûlures d’engrais, c’est-à-dire tout ce qui empêche votre plante d’apporter suffisamment d’eau à ses feuilles.

Dans ces scénarios alternatifs, la décoloration peut être concentrée sur les extrémités et les bords des feuilles, alors que la brûlure par le soleil est plus susceptible d’être répartie en taches sur toute la surface de la feuille. Si les taches craquantes sont concentrées sur le côté de votre Calathea le plus proche de la fenêtre, c’est un signe évident qu’il s’agit d’une brûlure des feuilles.


Redonner vie à une Calathea brûlée par le soleil

Si vous pensez que votre plante a été endommagée par l’exposition au soleil, placez-la dans un endroit sans soleil direct pendant quelques semaines. Elle devrait commencer à se rétablir dès qu’elle sera éloignée de la zone dangereuse, mais les dommages qu’elle a déjà subis seront permanents. Vous pouvez tailler les parties brunes et ratatinées des feuilles (plus d’informations à ce sujet ici), mais laissez les tissus sains en place ; ils continueront à faire de la photosynthèse, fournissant l’énergie dont votre Calathea a besoin pour produire un nouveau feuillage.

Si la brûlure du soleil est suffisamment importante pour que votre Calathea perde plusieurs feuilles, vous devez réduire l’apport d’engrais. Une réduction du feuillage limite le taux de croissance de votre plante et, par conséquent, son absorption de nutriments. Si vous apportez plus d’engrais que votre Calathea ne peut en utiliser, vous risquez d’endommager les racines.

Vous devriez constater une amélioration au bout de quelques semaines, mais le temps de rétablissement sera plus long si votre Calathea a subi des dommages importants.


Mon Calathea ne reçoit-il pas assez de soleil ?

Le signe le plus courant d’un Calathea insuffisamment éclairé est le ralentissement ou l’arrêt de sa croissance. Il est peu probable que ces plantes meurent d’un faible éclairage, à moins qu’il ne soit extrêmement prolongé, mais elles ne seront pas non plus pressées de se développer.

Vous pouvez également remarquer que le feuillage prend une couleur verte plus profonde, car la plante ajoute plus de chlorophylle, dans le but d’absorber autant de lumière que possible. Ce changement peut entraîner une décoloration des feuilles, le contraste entre les parties sombres et les parties plus pâles devenant moins prononcé.

Un autre signe possible d’insuffisance de lumière est une plante qui a cessé de « prier ». Les calathéas sont étroitement liés aux Maranta leuconeuraElles suivent la même routine quotidienne, déployant leurs feuilles dans la journée et les repliant la nuit. Mais ce mouvement est guidé par les cycles de la lumière et de l’obscurité, de sorte que votre plante peut s’immobiliser lorsque la lumière du jour n’est pas suffisante dans sa chambre.


Améliorer la lumière pour les calathéas

La solution la plus simple pour remédier à un manque d’éclairage est de placer votre Calathea dans un endroit plus lumineux. Essayez de déplacer la plante d’une pièce orientée au nord à une pièce orientée à l’est ou de la placer un peu plus près d’une fenêtre. Si possible, procédez par étapes, car les calathéas réagissent mal aux changements soudains. Commencez par donner à la plante une heure ou deux de soleil supplémentaire chaque matin, puis augmentez progressivement son exposition.

Vous pouvez également essayer d’ajouter un éclairage acheté dans le commerce sous la forme d’une lampe de culture à spectre complet. Nous recommandons les lampes LED car elles sont économes en énergie et ne risquent donc pas de brûler votre Calathea avec un excès de chaleur. Notre recommandation typique, l’ampoule Sansi 15W LED, peut être placée à environ un pied de la plante sans la blesser, mais il est préférable d’expérimenter un peu pour trouver la distance idéale.

Vous devrez également déterminer le temps dont votre Calathea a besoin sous la lampe de culture. 6-7 heures par jour devraient suffire si la plante n’a besoin que d’un petit coup de pouce, tandis que 12 heures ou plus peuvent être justifiées si elle se trouve dans un espace très sombre. Un programmateur de lampe permet de régler facilement l’horaire d’éclairage de votre Calathea. Consultez notre article sur les lampes de culture pour obtenir des conseils plus détaillés sur le choix de la bonne lampe pour votre plante.


Réflexions finales

Pour que votre Calathea soit bien éclairé, il faut trouver le bon équilibre entre l’exposition, l’humidité, la température et le moment. Il faudra peut-être quelques essais et erreurs pour trouver l’emplacement idéal pour votre plante paon, mais elle devrait rester en bonne santé tant que vous lui laissez le temps de s’adapter à chaque changement et que vous évitez de lui donner plus de 3 ou 4 heures de lumière directe. Soyez patient et prudent, et d’ici peu, vous trouverez l’éclairage qui fera ressortir le pouvoir de votre Calathea.

Notez ce post
Une surprise en partageant l'article:
Facebook
Twitter
0beazy-u0k_FbPjipk-unsplash.jpg
Parcourez le blog:
ÊTES VOUS ECOLOGIQUE ?
Prenez quelques secondes pour connaitre votre score écologique en participant à notre test
logo bede-asso

Laisser un commentaire

Les articles similaire à: Quelle est la meilleure lumière pour les calathéas ? Que peuvent-ils tolérer ?
Comment aménager un bar extérieur écologique : idées et inspirations

Comment aménager un bar extérieur écologique : idées et inspirations

Découvrir des idées originales pour animer son espace extérieur peut transformer les soirées ordinaires en événiments mémorables. Cet article est…
Le calendrier de l'avent LIDL 2022 : Quels secrets pour un Noël éco-responsable ?

Le calendrier de l'avent LIDL 2022 : Quels secrets pour un Noël éco-responsable ?

Découvrez le Calendrier de l’Avent Lidl 2022, une occasion festive de savourer chaque jour de Décembre! Plongée Féérique dans l’Esprit…
Mamifère en F : Les mamifères commencent par F

Mamifère en F : Les mamifères commencent par F

Nom Durée vie Continent Furet 5-10 ans Europe Fauve 10-15 ans Afrique Fossa 15-20 ans Madagascar Flamant 20-30 ans Amériques…

Êtes vous un gros pollueur ?

Calculez votre emprunte écologique

Répondez au 15 questions pour connaitre votre pourcentage écologique.

Résultat immédiat et sans inscription