17 rue du 11 novembre, 33000 Bordeaux
+33(0) 800 134 426
ETES VOUS ÉCOLOGIQUE ? (15 questions)

Pourquoi mon dracaena s’affaisse-t-il, se flétrit-il ou s’incline-t-il ? Causes courantes et mesures pour y remédier

Pourquoi mon dracaena s’affaisse-t-il, se flétrit-il ou s’incline-t-il ? Causes courantes et mesures pour y remédier
cecile du blog bede asso

Cecile – Rédactrice pour le blog

Voila 3 années que j’ai décidé de mettre mon énergie pour la protection de la planète. J’ai rejoins l’équipe de bede-asso.org afin de partager des conseils et astuces sur divers sujets de société. N’hésitez pas à me laisser des commentaires ou à m’adresser un mail afin d’échanger ensemble. 

 
Sommaire de l'article

Les gens introduisent des Dracaena dans leur maison parce qu’ils ne nécessitent que peu d’entretien et qu’ils ont une apparence unique. Mais que faire lorsque cette plante facile à entretenir demande de l’attention ? Quelle est la solution lorsque le port classique et le feuillage spectaculaire de votre Dracaena commencent à s’affaisser ou à se flétrir ?

Il est probable que la cause d’un Dracaena penché soit un problème d’arrosage. Parfois, l’arrosage sous l’eau provoque l’affaissement de ces plantes, mais le plus souvent, c’est l’arrosage excessif qui est en cause. D’autres causes potentielles incluent des problèmes de drainage du pot ou du sol, des températures extrêmes, des parasites ou une exposition inadéquate à la lumière du soleil..

Il peut être déconcertant de constater que votre dragonnier présente des signes de stress, mais la bonne nouvelle est que la plupart des espèces de dracaena sont des plantes assez résistantes et qu’elles se rétablissent rapidement une fois le problème réglé. Cet article aborde les raisons les plus probables pour lesquelles votre dragonnier s’affaisse, se fane ou se penche, ainsi que les mesures à prendre pour aider votre plante d’intérieur à se rétablir rapidement.


Que peut-on attendre d’un Dracaena en bonne santé ?

Bien qu’il existe de nombreuses espèces différentes de Dracaena, il est fort probable que vous possédiez l’une des variétés de plantes d’intérieur les plus courantes, que l’on trouve habituellement dans les pépinières ou les magasins de plantes. Bien que chaque variété ait un aspect légèrement différent, les dragonniers en bonne santé présentent tous des caractéristiques communes.

Les dracaenas en bonne santé ont tendance à avoir des tiges assez rigides qui tiennent bien droit dans leur pot. Le feuillage en forme d’épée à l’extrémité des tiges s’élance vers le ciel et s’incline légèrement aux extrémités. Bien qu’il soit courant pour les dragonniers d’avoir des tiges avec des extrémités de feuilles sèches, celles-ci sont généralement peu nombreuses et ne sont présentes que sur les feuilles qui peuvent être plus anciennes.

Bien qu’il s’agisse de plantes assez robustes, les dracaenas poussent très lentement, et il faut souvent des années pour qu’ils atteignent une hauteur d’environ 1,80 m à l’intérieur. Selon la variété, il faut s’attendre à une croissance de quelques centimètres à quelques centimètres par saison, tout au plus.

Ceci étant dit, le taux de croissance n’est pas souvent un indicateur fiable de la santé, mais vous devriez également noter quand votre plante a complètement arrêté de pousser, car cela pourrait être le signe d’un problème de santé sous-jacent.

Si vous remarquez que votre plante perd de sa vitalité (les feuilles commencent à s’affaisser ou à se dessécher, les tiges commencent à s’affaiblir ou à s’amincir), c’est le signe que quelque chose a changé pour votre Dracaena et qu’il a du mal à s’adapter.


Raisons pour lesquelles un Dracaena peut s’affaisser ou se flétrir

Si votre dragonnier commence à s’affaisser ou à se flétrir, c’est souvent le signe que la plante est confrontée à un facteur environnemental ou d’entretien qui n’est pas idéal.

Il convient de noter que l’affaissement et le flétrissement sont à peu près la même chose. Typiquement, chez les Dracaenas, lorsqu’on parle de flétrissement, les feuilles qui sont habituellement droites et tournées vers le ciel commencent à se flétrir et à pointer vers le bas. Le flétrissement se réfère plutôt à la plante entière, avec des feuilles qui se flétrissent mais aussi des tiges qui commencent à s’affaiblir et à s’incliner (ou à tomber) à partir du sommet.

Ces termes sont souvent utilisés de manière interchangeable pour désigner le même problème. Je tiens donc à préciser que j’aborde les deux problèmes ensemble, car ils sont souvent causés par les mêmes facteurs. Je reviendrai plus en détail sur le terme « penchant » dans un instant, car il y a des différences essentielles à souligner.

Alors, qu’est-ce qui peut causer l’affaissement ou le flétrissement de votre dragonnier ?


Raison n° 1 : Problèmes d’arrosage

Comme pour la plupart des problèmes liés à l’entretien des plantes, l’affaissement ou le flétrissement peut souvent être attribué à une mauvaise gestion de l’eau. Comme les autres plantes d’intérieur, les dracaenas ont des besoins en eau spécifiques et lorsque ces besoins ne sont pas correctement satisfaits, la plante peut être stressée, ce qui se traduit par un aspect flétri et affaissé.

L’arrosage excessif est, de loin, le coupable le plus courant. Lorsque vous donnez trop d’eau à votre dragonnier, le sol n’a jamais le temps de se drainer et de sécher. L’humidité supplémentaire présente perturbe l’échange d’oxygène et de gaz dans le système racinaire et étrangle les structures racinaires saines, réduisant leur capacité à absorber l’eau et les nutriments.

Cela peut entraîner toutes sortes de problèmes, mais le plus préoccupant est le pourrissement des racines. Lorsque le système racinaire commence à succomber à la pourriture, la capacité de la plante à absorber les nutriments et l’humidité est sérieusement entravée et commence à s’éteindre.

C’est pourquoi vous commencerez à voir les feuilles de votre Dracaena se flétrir à mesure que la plante perd la pression interne de l’eau. Au fur et à mesure que la situation s’aggrave, vous pouvez observer d’autres signes révélateurs d’un arrosage excessif, comme le jaunissement des feuilles, et finalement, vous verrez les tiges elles-mêmes commencer à perdre leur rigidité et à s’affaisser.

L’insuffisance d’eau peut également provoquer des symptômes similaires. Il se peut que vous ayez un peu trop négligé votre dragonnier et que le sol se soit asséché. Comme la plante ne dispose pas d’une source d’humidité fiable, les feuilles peuvent commencer à se flétrir et vous verrez souvent les extrémités des feuilles commencer à brunir et à se recroqueviller. Dans les cas graves de manque d’eau, les tiges peuvent commencer à s’affaisser, ce qui est un signe grave de déshydratation, et la terre commence à se détacher des bords du pot.

L’arrosage excessif et l’arrosage insuffisant peuvent constituer des risques sérieux pour votre dragonnier, il est donc important de savoir comment arroser correctement.

Comment résoudre les problèmes d’arrosage

Les espèces de dracaena ont tendance à prospérer dans un sol constamment humide. Cela signifie qu’il y a une ligne fine entre l’excès et le manque d’arrosage que vous devez constamment chercher à atteindre. Cela peut sembler difficile, mais il existe en fait un moyen simple de garder votre dragonnier bien arrosé et heureux.

Chaque fois que vous arrosez votre plante, faites-le complètement et profondément, en laissant l’excès d’eau s’écouler du fond du pot. Une fois que la plante s’est vidée, videz la soucoupe ou le plat dans lequel elle se trouve. Au cours des deux semaines suivantes, vérifiez périodiquement le sol en enfonçant votre doigt dans la terre pour voir si elle est sèche. Lorsque le premier ou les deux premiers centimètres de terreau sont secs au toucher, vous pouvez à nouveau arroser votre dragonnier en toute sécurité.

Ce processus fonctionne bien parce que même si vous laissez le dessus du pot se dessécher, il y a encore beaucoup d’humidité en dessous, là où se trouvent les racines. Cela permet à la plante d’absorber ce dont elle a besoin sans être gorgée d’eau et sans risquer de pourrir. Cela évite également que la plante ne se retrouve dans une situation trop sèche.

Évitez d’arroser selon un calendrier fixe, car les besoins de votre Dracaena changent au fil des saisons. Au plus fort de la saison de croissance, et en fonction des conditions auxquelles votre plante est soumise, vous devrez peut-être l’arroser tous les quelques jours ou toutes les semaines. Cependant, lorsque les saisons changent et que la plante entre en dormance, il se peut que vous n’ayez besoin d’arroser que toutes les deux semaines.

En testant l’humidité du sol, vous évitez les conjectures et vous savez quand votre dragonnier a soif. Si vous préférez ne pas enfoncer vos doigts dans le sol tous les deux jours, utilisez un humidimètre pour savoir quand votre sol est un peu sec avant d’ajouter de l’eau.


Raison #2 : Problèmes de sol et de pot

La deuxième raison pour laquelle les Dracaena s’affaissent souvent est également liée à un excès d’arrosage. Souvent, les gens se rendent compte trop tard que le sol ou le contenant dans lequel leur dragonnier est planté contribue à la rétention d’une trop grande quantité d’humidité autour de la plante.

Si le sol dans lequel votre dracaena est planté est trop dense, il peut retenir plus d’eau que nécessaire pour la plante. En général, un terreau standard est suffisamment poreux pour la plupart des plantes d’intérieur, mais il arrive que le mélange devienne trop dense ou compact au fil du temps, créant un substrat qui n’est plus idéal pour la croissance.

Lorsqu’il est arrosé, le sol absorbe trop d’humidité et a le même effet sur les racines que l’arrosage excessif. Les échanges gazeux et l’absorption sont entravés et la plante en souffre.

De même, le contenant dans lequel votre dragonnier est placé peut également être à l’origine de problèmes. Si le pot a un mauvais drainage, ou pas de trou de drainage du tout, il devient difficile de déterminer la quantité d’eau à arroser puisqu’il n’y a pas de trop-plein, pour ainsi dire. La taille du pot peut également poser problème. Si le contenant est trop grand, il faut plus de terre pour le remplir et soutenir la plante. Souvent, l’excès de terre peut retenir trop d’humidité, ce qui entraîne les mêmes symptômes que l’arrosage excessif.

En revanche, si le pot est trop petit, le Dracaena a probablement dépassé la taille du pot et s’est enraciné. Si vous voyez des racines sortir du trou de drainage ou s’enrouler autour des bords intérieurs du pot, vous risquez d’avoir une plante étranglée. Les racines sont si étroitement liées et enroulées les unes aux autres que l’absorption est considérablement réduite, de sorte que la plante ne reçoit pas les nutriments dont elle a besoin dans le sol.

Comment résoudre les problèmes de sol et de pot

Si vous pensez que votre sol est trop compact ou trop dense, la meilleure chose à faire pour votre plante est de la replanter avec un nouveau terreau. Comme je l’ai mentionné, la plupart des terreaux pré-mélangés sont suffisants pour les espèces de Dracaena, mais si vous voulez assurer un bon drainage et un substrat léger et aéré, ajoutez de la pierre ponce ou de la perlite au mélange.

Généralement, une part de ponce/perlite ajoutée à 3-4 parts de terreau est plus que suffisante pour que le mélange reste léger.

C’est aussi le moment idéal pour évaluer le contenant dans lequel vous gardez votre dragonnier. Si vous avez l’intention de le transplanter, choisissez un pot qui donne à la motte de racines un peu d’espace pour s’étendre. En général, un espace d’un à deux pouces entre la motte et les côtés du pot est la taille idéale. Plus grand, vous risquez de retenir trop d’humidité dans le sol. Plus petit, vous devrez rempoter trop tôt.

Assurez-vous également que le fond de votre nouveau contenant comporte un trou de drainage (ou plusieurs). Je n’insisterai jamais assez sur l’importance de ce point. Un trou de drainage vous permet d’arroser vos plantes en profondeur sans craindre de détremper le sol et les racines.


Raison n°3 : Les variations de température

Je dirais que 9 fois sur 10, le flétrissement ou l’affaissement de l’arbre dragon est causé par des problèmes d’arrosage ou des facteurs qui y contribuent, comme un mauvais sol ou de mauvais pots. Cependant, il y a quelques autres raisons pour lesquelles vous pourriez voir votre dracaena flétrir ou s’affaisser de temps en temps.

Les dracaenas sont des plantes d’intérieur assez robustes qui peuvent tolérer de nombreuses conditions intérieures différentes. Bien qu’ils se sentent bien dans les températures que l’on trouve couramment à l’intérieur de la maison (60°-70°F), les transitions rapides ou les fluctuations de température peuvent causer du stress à la plante.

En cas de chaleur extrême, causée par un pic de température ou une exposition prolongée à la lumière directe du soleil, la plante peut perdre plus d’eau par transpiration qu’elle ne peut en absorber par les racines. Les feuilles se flétrissent alors.

D’autre part, si une plante est exposée à de brusques chutes de température ou à des courants d’air très froids, les cellules des feuilles peuvent être endommagées, ce qui entraîne une perte de rigidité des structures de la plante et une apparence tombante ou flétrie. Cela peut être le signe d’un problème grave et la plante peut être irrémédiablement endommagée.

Comment résoudre les problèmes liés aux variations de température

Si vous pensez que votre dragonnier est en train de se flétrir à cause de températures extrêmes, vous devez agir rapidement pour éviter que la plante ne subisse des dommages à long terme.

Dans le cas d’une exposition à la chaleur, la cause probable du flétrissement ou de la chute est la déshydratation, vous devez donc retirer votre plante de la source de chaleur et l’arroser abondamment. Surveillez-la attentivement pour vous assurer qu’elle se rétablit, généralement en quelques heures.

Si votre maison descend en dessous de 50°F et que vous voyez votre plante s’affaisser, assurez-vous d’abord de lui trouver un endroit protégé du froid extrême. Vous devez vous assurer qu’il n’y a pas de courants d’air ou de chutes de température prolongées qui pourraient causer des dommages durables à votre dragonnier. Si vous intervenez assez rapidement, votre dracaena devrait se rétablir en l’espace de quelques heures à quelques jours.

À l’avenir, assurez-vous que votre dragonnier a un endroit dans votre maison qui lui donne une lumière constante, mais qui n’expose pas la plante à des températures extrêmes. Cela signifie qu’il faut faire attention à l’emplacement des bouches de chauffage ou d’air conditionné et peut-être éloigner la plante d’une fenêtre pour la protéger de la lumière directe du soleil.


Raison n°4 : Les parasites

Une raison moins courante pour laquelle votre dragonnier peut s’affaisser ou avoir l’air flétri est une infestation de parasites. Les dracaenas sont généralement des plantes qui demandent peu d’entretien, donc la probabilité que des parasites provoquent un symptôme aussi extrême que le flétrissement ou la chute est faible.

Cependant, de mauvaises infestations peuvent se produire. Les cochenilles et les pucerons se nourrissent de l’humidité des feuilles et peuvent faire des ravages sur la santé de votre plante. Avec le temps, les feuilles endommagées peuvent prendre un aspect flétri. Les larves de moucherons peuvent être présentes dans le sol et endommager gravement les systèmes racinaires, ce qui, comme nous le savons maintenant, peut entraîner l’affaissement de la plante.

Comment résoudre les problèmes liés aux parasites

En fonction des parasites présents sur votre Dracaena, il existe de nombreuses options de traitement pour aider votre plante à se remettre d’une infestation. Cela va des pesticides synthétiques aux remèdes naturels.

Un de mes traitements préférés contre les moucherons est l’arrosage avec une solution de peroxyde d’hydrogène à 3 %. Mélangez 1 part de peroxyde avec 4 parts d’eau et appliquez sur la plante lorsque les deux premiers centimètres de terre sont secs. Le peroxyde d’hydrogène tue les moucherons et les larves en réagissant dans la couche arable, mais il est inoffensif pour la structure des racines de la plante.

Un autre conseil est d’adapter vos techniques d’arrosage. En n’arrosant que lorsque c’est nécessaire et en le faisant correctement, vous éviterez de créer un environnement que de nombreux parasites préfèrent et il y a donc moins de chances qu’ils prolifèrent.


Raisons pour lesquelles un Dracaena peut être penché

Maintenant que vous comprenez ce qui peut donner à votre dragonnier une apparence flétrie ou tombante, parlons de l’inclinaison.

En réalité, l’inclinaison peut être causée par les mêmes problèmes que ceux qui provoquent le flétrissement ou l’affaissement. En fait, un dracaena peut avoir l’air parfaitement normal, avec des tiges et des feuilles droites, mais souffrir de problèmes causés par un arrosage inadéquat, un sol ou un contenant inadéquat, ou des facteurs environnementaux, et le seul signe qu’il est stressé est qu’il commence à se pencher.

Cependant, dans le grand ordre des choses, cela est rare. Le plus souvent, votre plante présentera un affaissement ou un flétrissement bien avant que l’affaissement substantiel causé par les mêmes problèmes n’apparaisse.

Je pense plutôt que ce que la plupart des gens recherchent lorsqu’ils cherchent  » pourquoi mon Dracaena penche « , c’est de l’information sur la raison pour laquelle leur dragonnier devient lourd et commence à tomber.

Si vous avez un dragonnier mature qui a une certaine hauteur, vous avez peut-être remarqué que ses tiges sont susceptibles de se pencher. De nombreuses espèces de dracaena ont en effet tendance à se pencher parce qu’elles sont sensibles à la lumière et ont tendance à se courber pour chercher plus de soleil. En fait, beaucoup de gens aiment utiliser ce phénomène pour manipuler les plantes afin d’obtenir des troncs tressés ou en spirale pour un aspect plus intéressant.

Quelles sont donc les raisons pour lesquelles les Dracaena s’inclinent ?


Raison n° 1 : Faible luminosité

En général, la raison la plus fréquente pour laquelle les dragonniers semblent s’incliner est qu’ils ne bénéficient pas d’un niveau de lumière suffisant. Comme beaucoup d’autres plantes, lorsque les dracaenas sont placés dans un endroit où ils ne reçoivent pas assez de lumière, la plante fait de son mieux pour chercher plus de soleil afin de continuer à effectuer la photosynthèse et d’autres fonctions importantes.

Pour ce faire, la plante produit des pousses faibles et légères pour tenter de s’étirer vers de nouvelles sources de lumière. Comme les pousses à pattes ont tendance à être plus irrégulières et plus fragiles, il en résulte une tige qui commence à pencher d’un côté.

Comment résoudre les problèmes de lumière

Donnez à votre dragonnier ce qu’il veut… beaucoup de lumière indirecte et brillante. Les dracaena sont connus pour tolérer une large gamme de niveaux de lumière, mais afin d’éviter le redoutable maigre, votre meilleur choix est de lui fournir autant de lumière que vous pouvez lui donner.

Choisissez un endroit où il y a beaucoup de lumière provenant de fenêtres orientées vers le sud ou l’est. Votre Dracaena veut être près de la source de lumière, mais pas en plein soleil, où il peut se brûler. Plus vous exposez votre plante à une lumière indirecte et brillante, moins elle risque de pencher d’un côté.

Si vous constatez que votre plante penche toujours vers une fenêtre, mais que vous ne pouvez pas la rapprocher, vous pouvez essayer de faire tourner le pot toutes les semaines ou toutes les deux semaines. En tournant le pot d’un quart de tour chaque semaine, vous vous assurerez que chaque côté de votre dragonnier est exposé à une bonne source de lumière et vous éviterez qu’il ne penche d’un côté.


Raison #2 : Tiges trop longues

Une autre raison pour laquelle les plantes s’inclinent, en particulier sur les plantes matures, est la croissance excessive des tiges. Les Dracaena ne se ramifient pas souvent d’eux-mêmes sans être taillés et, lorsqu’ils sont laissés à eux-mêmes, ils finissent souvent par avoir une ou deux grandes tiges qui, avec le temps, commencent à devenir assez lourdes.

Soutenir tout ce poids peut être difficile pour la plante si la tige n’est pas assez épaisse pour le supporter, et avec le temps, ces tiges commencent à s’affaisser.

Comment réparer les tiges lourdes et envahissantes ?

C’est ici que la taille stratégique s’avère très utile. Oui, les Dracaenas poussent lentement, et l’idée de devoir tailler une tige saine peut être source d’anxiété, mais à long terme, vous aurez une plante plus heureuse.

Si votre dragonnier a une ou deux tiges trop grosses qui ne semblent pas pouvoir supporter le poids, pensez à les tailler pour qu’elles soient plus faciles à gérer. En coupant à 45° n’importe où le long de la tige, vous la soulagerez de son poids et l’aiderez à pousser plus droit. Avec le temps, de nouvelles tiges pousseront à partir de la coupe. L’extrémité de la tige taillée peut être enracinée dans l’eau et transplantée dans un nouveau pot pour créer de nouvelles plantes de Dracaena.

Si vous n’aimez pas l’idée de tailler votre Dracaena, vous pouvez utiliser des tuteurs pour soutenir une tige lourde. Choisissez un tuteur suffisamment épais pour maintenir vos tiges droites et assurez-vous de lier la tige avec du fil de fer pour qu’elle soit bien fixée, mais pas trop serrée pour ne pas creuser dans les tissus de la plante. Sachez également que si vous utilisez des tuteurs, votre dragonnier s’y fiera probablement pour toujours.


La mise en place

Bien qu’il y ait potentiellement de nombreuses raisons pour lesquelles votre dragonnier peut présenter des feuilles flétries ou des tiges tombantes, vous devez immédiatement examiner vos habitudes d’arrosage. Dans presque tous les cas, l’apparence flétrie peut être attribuée à un excès d’arrosage ou à un facteur similaire, comme un mauvais drainage.

Dans la plupart des cas, une simple modification de vos habitudes d’arrosage suffit. Sinon, un rempotage de la plante avec de la nouvelle terre et un contenant adéquat fera des merveilles.

D’autre part, si vous avez un Dracaena penché, assurez-vous de surveiller son exposition à la lumière. Rappelez-vous : beaucoup de lumière claire et indirecte est le secret pour obtenir des tiges fortes, droites et verticales.

4/5 - (1 vote)
Une surprise en partageant l'article:
Facebook
Twitter
0pexels-vie-studio-4857870.jpg
Parcourez le blog:
ÊTES VOUS ECOLOGIQUE ?
Prenez quelques secondes pour connaitre votre score écologique en participant à notre test
logo bede-asso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les articles similaire à: Pourquoi mon dracaena s’affaisse-t-il, se flétrit-il ou s’incline-t-il ? Causes courantes et mesures pour y remédier
Comment intégrer un cadre miroir dans une décoration éco-responsable ?

Comment intégrer un cadre miroir dans une décoration éco-responsable ?

Découvrir le Cadre Miroir : Une Fusion entre Art et Fonctionnalité L’univers de la décoration intérieure est un domaine où…
Comment tendre vers la résilience et l'autonomie alimentaire ?

Comment tendre vers la résilience et l'autonomie alimentaire ?

En ce 25 février 2024, nombre d’entre nous prennent conscience de l’importance de l’autosuffisance alimentaire et de la résilience. Face…
Acheter une maison container d'occasion : économie et écologie font-elles bon ménage ?

Acheter une maison container d'occasion : économie et écologie font-elles bon ménage ?

L’évolution des modes de vie et la prise de conscience croissante de notre impact environnemental alimentent l’intérêt pour les solutions…

Êtes vous un gros pollueur ?

Calculez votre emprunte écologique

Répondez au 15 questions pour connaitre votre pourcentage écologique.

Résultat immédiat et sans inscription