17 rue du 11 novembre, 33000 Bordeaux
+33(0) 800 134 426
ETES VOUS ÉCOLOGIQUE ? (15 questions)

Les causes les plus courantes des feuilles jaunes et brunes sur votre canne à pommeau.

Les causes les plus courantes des feuilles jaunes et brunes sur votre canne à pommeau.
cecile du blog bede asso

Cecile – Rédactrice pour le blog

Voila 3 années que j’ai décidé de mettre mon énergie pour la protection de la planète. J’ai rejoins l’équipe de bede-asso.org afin de partager des conseils et astuces sur divers sujets de société. N’hésitez pas à me laisser des commentaires ou à m’adresser un mail afin d’échanger ensemble. 

 
Sommaire de l'article

Les feuilles de votre Dieffenbachia étaient autrefois un beau mélange de vert profond, de blanc crème et de jaune-vert électrique. Maintenant, elles se fanent en un jaune délavé ou se dessèchent et deviennent brunes. Qu’arrive-t-il à votre canne à pommeau ? Et comment pouvez-vous la réparer ? Nous allons passer en revue les causes les plus courantes des feuilles de Dieffenbachia jaunes et brunes, et suggérer quelques solutions possibles.

Le feuillage du Dieffenbachia peut se décolorer en réponse à de nombreux types de stress différents. Les problèmes les plus courants sont l’excès d’eau et l’insuffisance d’eau. Il est également important de garder votre Dieffenbachia à l’abri de la lumière du soleil et de la chaleur ou du froid extrême, car toutes ces conditions sont mauvaises pour ses feuilles.

Il y a quelques autres problèmes qui peuvent endommager ou déshydrater le feuillage de votre Dumb Cane – voir notre liste ci-dessous. Une fois que vous aurez placé votre plante dans des conditions plus hospitalières, sa santé devrait s’améliorer, même si les feuilles qui sont déjà flétries le resteront. Voici quelques raisons typiques pour lesquelles les feuilles de votre Dumb Cane peuvent jaunir ou brunir :


#1 : Vieillissement normal

Ne soyez pas trop rapide à diagnostiquer un problème chez votre Dieffenbachia, ou vous risquez de le stresser en apportant des changements inutiles à ses soins. Si le changement de couleur se limite à une ou deux des feuilles inférieures, il n’y a pas lieu de s’alarmer.

Toutes les feuilles d’une canne à pommeau finissent par atteindre la fin de leur vie : elles jaunissent, se ratatinent et tombent. Cela se produit d’abord avec les feuilles inférieures, et il est assez courant que votre Dieffenbachia perde le feuillage près de la base de son tronc assez rapidement lorsqu’il grandit.

Si c’est ce qui se passe ici, vous pouvez respirer tranquillement, mais vous devez garder un œil sur votre plante au cas où le jaunissement s’étendrait davantage.


#2 : Trop d’eau

On dit que la différence entre un médicament et un poison est le dosage, et il en va de même pour l’arrosage des plantes d’intérieur. Votre canne à sucre a besoin d’eau pour vivre, mais trop d’eau la tuera. Si vous arrosez trop fréquemment, en laissant le sol humide pendant de longues périodes, les feuilles de votre Dieffenbachia commenceront à perdre leur couleur saine.

Pourquoi cela se produit-il ? Tout d’abord, les racines ont besoin d’oxygène pour fonctionner, et elles ne peuvent pas en obtenir lorsque le terreau est totalement détrempé. Si les racines de votre Dieffenbachia restent dans un sol humide pendant plusieurs jours, la plante commencera à remarquer le manque d’oxygène, d’eau et de nutriments. Et votre Dieffenbachia pourrait être infecté par la pourriture des racines, car un sol détrempé permet aux champignons et aux bactéries de se multiplier de manière agressive.

Les symptômes de l’excès d’eau commencent généralement par le jaunissement des feuilles. Cette décoloration commence généralement par les feuilles inférieures et s’étend rapidement vers le haut. En cas d’excès d’eau chronique, les nouvelles feuilles qui poussent peuvent être petites et rabougries.

Lorsque vous constatez un jaunissement à grande échelle des feuilles de votre Dumb Cane’s, vérifiez si le sol est humide. Si c’est le cas et que cela fait plus d’un jour environ que vous ne l’avez pas arrosé, votre plante souffre probablement d’un excès d’humidité.

Gardez à l’esprit que même si le sol semble assez sec en surface, il peut être détrempé en profondeur. Utilisez une baguette en bois ou un humidimètre pour tester les conditions au fond du pot. Si la terre n’est que légèrement humide, ce n’est pas grave, mais si elle est détrempée, votre Dieffenbachia est trop arrosé.

Réparer et prévenir l’excès d’eau

Si votre canne n’est que légèrement sur-arrosée, tout ce que vous avez à faire est de laisser le sol s’assécher avant d’arroser à nouveau. À l’avenir, attendez que les deux premiers centimètres du sol soient secs avant d’arroser votre Dieffenbachia.

La pourriture des racines demande beaucoup plus d’efforts pour être réparée. Les signes avant-coureurs comprennent des taches molles et molles sur la tige et les feuilles, ainsi que des odeurs de moisi, de marécage ou d’acide provenant du mélange de rempotage. Si vous remarquez l’un de ces signes, ou si vous pensez que vous avez chroniquement trop arrosé votre canne à sucre, sortez-la de son pot et vérifiez ses racines immédiatement.

Les racines saines de Dieffenbachia sont blanches et sont fermes et élastiques au toucher. Les racines infectées sont grises, brunes ou noires, et leur texture est visqueuse et molle. Le seul remède est l’amputation – coupez toutes les racines qui montrent des signes d’infection, même minimes. (Désinfectez vos ciseaux avec de l’eau de Javel à 10 % ou de l’alcool isopropylique à 70 % avant chaque coupe). Ensuite, mettez votre canne à pommeau dans un pot aseptisé avec du terreau frais.

Le rempotage dans un nouveau mélange de terre peut être une bonne idée même si votre Dieffenbachia ne présente pas de pourriture des racines. L’arrosage excessif est souvent dû à une mauvaise terre qui retient trop l’humidité. En remplaçant votre Dieffenbachia par un mélange de terre meuble avec un bon drainage, vous pourrez éviter que la plante ne soit submergée à l’avenir.

Notre article sur les pots et les sols pour Dieffenbachia contient quelques conseils pour préparer un mélange de terre sain. Nous proposons également un guide plus détaillé pour sauver un Dieffenbachia de la pourriture des racines ici.


#3 : Trop peu d’eau

Les bons soins aux plantes d’intérieur consistent souvent à trouver un équilibre entre les extrêmes. Vous ne voulez pas trop arroser votre Dumb Cane, mais vous ne voulez pas non plus qu’elle ait trop soif. Si c’est le cas, ses feuilles se dessécheront ou deviendront jaunes car leurs tissus mourront de déshydratation.

Bien que le manque d’eau et l’excès d’eau puissent tous deux entraîner une décoloration des feuilles, le manque d’eau rend souvent le feuillage sec, croustillant et ratatiné. Vérifiez le sol si vous avez des doutes. S’est-il transformé en un gâteau sec et solide et s’est-il rétracté des côtés du pot ? Si c’est le cas, c’est qu’il a été immergé.

Tous les cas ne sont pas aussi évidents ; si ce n’est pas le cas, testez le pot avec une sonde d’humidité comme nous l’avons conseillé précédemment. S’il est sec comme un os, votre Dieffenbachia a besoin d’eau.

Réparer et prévenir le manque d’eau

La solution pour une canne à sucre déshydratée est simple : donnez simplement à boire à votre plante. Ne soyez pas avare non plus. Il faut que le terreau soit complètement saturé pour qu’il y ait un surplus d’eau qui s’écoule par le fond du pot. Si vous avez l’impression que tout ce que vous versez s’écoule immédiatement au fond du pot, attendez deux heures et arrosez à nouveau abondamment.

Pour éviter ce problème à l’avenir, commencez à vérifier la terre de votre pot de Dumb Cane’s plus souvent. Tous les 3 à 5 jours sont probablement suffisants ; les Dieffenbachias sont assez résistants à la sécheresse. Lorsque les trois premiers centimètres du terreau sont secs et friables, il est temps de donner à boire à votre plante.

Les Dumb Canes sont des plantes d’intérieur résistantes, et une fois que la vôtre reçoit à nouveau suffisamment d’eau, elle devrait rapidement retrouver son état de santé habituel. Les feuilles décolorées ne redeviendront pas vertes, mais elles seront bientôt remplacées par des feuilles saines. Vous pouvez tailler le feuillage mort si vous le souhaitez, mais pensez à attendre quelques semaines avant de le faire, afin de ne pas imposer de stress supplémentaire à votre Dieffenbachia.


#N° 4 : Brûlures de soleil

Les cannes à sucre sont des plantes de jungle qui ont évolué pour vivre dans l’ombre partielle fournie par la canopée d’une forêt tropicale. Leurs fines feuilles ne peuvent pas supporter longtemps la lumière non filtrée du soleil. Une trop grande exposition les amène à libérer de la vapeur d’eau à un rythme insoutenable, ce qui les dessèche et tue leurs cellules.

Cela se traduit généralement par une apparence décolorée et fanée, le feuillage présentant de grandes taches irrégulières de couleur brun clair ou jaune. Contrairement à de nombreux problèmes qui affectent les feuilles des plantes, les marques de brûlure n’ont pas tendance à se développer à partir des extrémités et des bords – elles commencent là où la lumière frappe le plus votre canne à pommeau et s’étendent à partir de là.

C’est souvent un indice pour le diagnostic. Si vous remarquez que la décoloration est concentrée sur le côté du corps de votre Dieffenbachia qui fait face à la fenêtre la plus proche, c’est probablement dû à un coup de soleil.

Réparer et prévenir les coups de soleil

Une fois de plus, il n’y a rien que vous puissiez faire pour réparer les dégâts que les feuilles de votre Dumb Cane ont déjà subis. Tout ce que vous pouvez faire, c’est de mettre la plante à l’abri du soleil pour éviter que cela n’empire. Vous devriez également tailler les feuilles qui sont complètement grillées, afin de libérer de l’énergie que votre Dieffenbachia pourra consacrer à une nouvelle croissance.

En règle générale, les Dieffenbachia ne devraient pas recevoir plus de deux heures de soleil direct par jour. Si la lumière tombe directement sur votre plante de telle sorte qu’elle projette une ombre sombre et nette, c’est du soleil direct. Votre Dieffenbachia préfère un endroit où les formes des ombres sont claires, mais où leurs bords sont légèrement flous. Cela indique une lumière vive et indirecte.

Les fenêtres orientées vers l’est sont généralement de bons endroits pour les Dieffenbachias. Si elles laissent entrer une lumière directe, ce sera le matin, lorsque l’air frais donne à votre plante une certaine résistance aux coups de soleil. En cas d’exposition au sud ou à l’ouest, il est préférable d’accrocher des rideaux transparents ou de reculer la canne à sucre de 1,5 à 2 mètres par rapport à la fenêtre. Une fenêtre orientée au nord présente peu de risques de brûlure par le soleil, mais peut être plus sombre que votre plante ne le souhaite. Notre article sur les exigences d’ensoleillement de la canne magique contient des conseils plus détaillés.


#5 : Stress thermique

Les dieffenbachias sont tout à fait à l’aise dans les températures typiques de la plupart des maisons modernes : entre 60 et 90 degrés. Lorsqu’ils sortent de cette fourchette, le stress qui en résulte peut provoquer le flétrissement et le jaunissement de leurs feuilles.

Si votre canne à sucre se trouve dans une pièce chaude et étouffante en été, ou près d’une fenêtre à courant d’air en hiver, ses feuilles décolorées sont probablement dues au choc thermique. Les autres sources possibles de chaleur et de froid excessifs sont les climatiseurs, les bouches de chauffage, les cheminées et les portes donnant sur l’extérieur qui peuvent laisser passer des courants d’air.

Réparer et prévenir les problèmes de température

La seule chose que vous pouvez faire pour une canne sourde souffrant d’un problème de température est de la déplacer dans un endroit plus confortable. Avec un peu de temps dans un environnement plus sain, elle devrait se rétablir. Certaines feuilles et tiges peuvent dépérir entre-temps, mais tant que les racines n’ont pas gelé, les parties mortes devraient être remplacées par de nouvelles pousses.

Un thermomètre numérique est un moyen pratique et peu coûteux de vérifier si un endroit particulier est sûr pour votre Dieffenbachia. Ce thermomètre enregistre la température et l’humidité au fil du temps, ce qui vous donne une idée de la façon dont elles fluctuent au cours de l’année.


#6 : Manque de nutriments

Les plantes d’intérieur dépendent de leurs propriétaires pour fournir les nutriments que les plantes sauvages obtiennent de l’eau de pluie, des roches érodées et des matières organiques en décomposition. Si cela fait longtemps que vous n’avez pas donné d’engrais à votre Dieffenbachia, elle pourrait souffrir d’un problème alimentaire. Les carences en azote ou en phosphore sont particulièrement susceptibles de provoquer le jaunissement des feuilles.

Vous pouvez souvent identifier un problème de nutriments car les feuilles seront rabougries ou difformes en plus d’afficher des couleurs malsaines. La croissance normalement rapide de votre Dumb Cane peut également ralentir, même si vous lui fournissez beaucoup de lumière et d’eau.

Réparer et prévenir les carences en éléments nutritifs

Lorsque votre canne à sucre est suffisamment mal nourrie pour que son feuillage meure, vous devez utiliser un engrais à action rapide. Il s’agit généralement d’un engrais liquide (ou d’une poudre qui peut être dissoute dans l’arrosoir), qui met les nutriments à la disposition des racines immédiatement.

Un engrais avec un rapport 3:1:2 d’azote, de phosphore et de potassium, comme celui-ci, fournit l’équilibre exact des nutriments dans un corps de canne à sucre sain. Cependant, ce niveau de précision n’est pas nécessaire si le pot et le sol de votre plante ont un bon drainage et si vous arrosez correctement. Un mélange 20:20:20 comme celui-ci est plus rentable – il est plus fort, donc vous n’avez pas besoin d’utiliser autant de poudre dans chaque dose.

Commencez par donner à votre canne à sucre une faible dose une fois par mois, en la diluant à ½ de la force recommandée sur l’emballage (¼ si vous utilisez Jack’s Classic). Vous pouvez augmenter la concentration petit à petit si la croissance de votre Dieffenbachia continue à traîner.


#7 : Accumulation de minéraux

Les ions minéraux peuvent s’accumuler dans le terreau au fil du temps. Lorsqu’ils atteignent des concentrations élevées, ils réduisent la capacité de votre canne à sucre à absorber l’eau et les nutriments, provoquant la même décoloration que celle que vous verriez sur une plante insuffisamment arrosée. À des niveaux extrêmes, ces sels minéraux peuvent même éloigner l’humidité des racines.

Cette condition est communément appelée brûlure d’engrais parce que les engrais synthétiques sont la source la plus commune d’excès d’ions dans le sol des plantes d’intérieur, mais elle peut également résulter de l’arrosage de vos plantes avec de l’eau du robinet chargée en minéraux. Les extrémités des feuilles de votre Dieffenbachia seront généralement touchées en premier, devenant brunes et croustillantes avant le reste de la feuille.

Si vous avez exclu les problèmes d’arrosage, les coups de soleil et les températures extrêmes, et si vous êtes sûr que votre Dieffenbachia a tout l’engrais dont il a besoin, alors l’accumulation de minéraux pourrait être ce qui affecte ses feuilles. Vous pouvez obtenir un indice supplémentaire sous la forme de dépôts de sel blancs et croûteux sur le feuillage.

Réparer et prévenir l’accumulation de minéraux

Une façon de résoudre le problème de l’excès de sel dans le sol est de rempoter votre Dieffenbachia dans un mélange de rempotage frais et propre. Cependant, le fait d’être déraciné et replanté imposera un stress supplémentaire à la plante. Si vous ne voulez pas prendre de risque, vous pouvez effectuer un rinçage du sol, en éliminant les minéraux supplémentaires du pot en faisant couler un grand volume d’eau.

L’eau distillée est la meilleure pour cette opération. Utilisez au moins quatre ou cinq fois le volume total de votre pot de canne à sucre, en la versant lentement dans le récipient jusqu’à ce que la terre soit complètement imbibée et que l’eau supplémentaire se soit écoulée par le fond.

Vous pouvez répéter cette procédure tous les mois ou tous les deux mois pour empêcher les sels minéraux de s’accumuler à nouveau à des niveaux malsains. Il est également utile de s’assurer que vous saturez complètement votre mélange de rempotage Dumb Cane’s chaque fois que vous arrosez. L’excédent s’écoulera par la base, créant ainsi un sol miniature à chaque arrosage – veillez simplement à vider la soucoupe par la suite.

Vous devez fertiliser uniquement pendant la saison de croissance – si vous donnez de l’engrais à votre Dumb Cane alors qu’il ne reçoit pas assez de lumière pour créer de nouvelles tiges et feuilles, il ne pourra pas utiliser les nutriments que vous lui fournissez. Au lieu de cela, ils commenceront à s’accumuler à nouveau dans le sol. Réduisez le dosage à l’approche de l’automne, lorsque les jours raccourcissent sensiblement.


#8 : Infestation de parasites

Il existe plusieurs sortes d’insectes qui peuvent se nourrir de la sève du Dieffenbachia, en drainant l’humidité et les nutriments précieux. Les feuilles ratatinées et jaunies sont l’un des symptômes qui en résultent. Vérifiez la présence des parasites communs suivants lorsque les feuilles de votre Dieffenbachia ne sont pas saines :

  • Pucerons. Ces insectes ont un corps mou et rond – généralement vert, mais parfois brun, noir, rouge, orange ou gris. Cherchez-les sur les pousses les plus jeunes et les plus tendres de votre Dieffenbachia. Vous pouvez également remarquer le « miellat » collant et sucré que les pucerons excrètent.
  • Cochenilles farineuses. De près, ces ravageurs ressemblent à des punaises recouvertes d’un duvet blanc ; de plus loin, ils ressemblent à de petites pellicules. Comme les pucerons, ils produisent du miellat, que vous pourriez découvrir avant de repérer les insectes eux-mêmes.
  • Échelle. Comme les cochenilles, mais de couleur brun foncé et enracinées en un seul point. Lorsqu’on les voit pour la première fois, on peut penser qu’il s’agit d’une sorte d’infection plutôt que d’un insecte.
  • Les tétranyques. Ces minuscules créatures doivent généralement être identifiées par le motif des cicatrices qu’elles créent sur les feuilles de votre Dumb Cane’s – une poussière aléatoire de points blancs argentés. Elles produisent également des toiles duveteuses et sales sur les feuilles et les tiges de votre plante.

Réparer et prévenir les infestations de parasites

Le traitement des parasites de la canne à sucre est un sujet pour un article entier – et que savez-vous, nous en avons écrit un ! Voici la version simplifiée :

Commencez par rincer la plante avec un jet puissant d’un évier ou d’un tuyau d’arrosage, puis essuyez chaque surface de votre Dieffenbachia avec un coton-tige imbibé d’alcool à friction (dilué à 20%). Ensuite, secouez ⅓ de cuillère à café de savon doux dans 1 litre d’eau chaude, mélangez-y 1 cuillère à café d’huile de neem, et pulvérisez ce mélange sur votre Dieffenbachia.

Prévoyez de répéter ce traitement tous les 3 à 5 jours jusqu’à ce que les parasites soient éliminés. Cela prend généralement plusieurs semaines. Entre-temps, gardez votre canne à sucre à l’écart de toute autre plante d’intérieur pour éviter que l’infestation ne se propage.

Vous pouvez réduire le risque d’introduction de parasites dans votre maison en mettant en quarantaine toute nouvelle plante pendant au moins un mois après son achat. En gardant votre Dieffenbachia en bonne santé, vous en faites une cible moins attrayante pour les insectes.


Réflexions finales

Vous devrez réfléchir à l’ensemble de votre régime de soins pour comprendre pourquoi les feuilles de votre Dumb Cane’s jaunissent ou brunissent. Le bon côté des choses, c’est que cela peut servir d’expérience d’apprentissage qui rendra votre pouce plus vert qu’avant. Nous espérons que les conseils ci-dessus vous aideront à restaurer la beauté et la vigueur des feuilles de votre Dieffenbachia !

Notez ce post
Une surprise en partageant l'article:
Facebook
Twitter
0ankur-madan-vYDDuhoV1NQ-unsplash.jpg
Parcourez le blog:
ÊTES VOUS ECOLOGIQUE ?
Prenez quelques secondes pour connaitre votre score écologique en participant à notre test
logo bede-asso

Laisser un commentaire

Les articles similaire à: Les causes les plus courantes des feuilles jaunes et brunes sur votre canne à pommeau.
Quel est le meilleur soin naturel pour les cheveux ?

Quel est le meilleur soin naturel pour les cheveux ?

Les soins capillaires naturels sont devenus un incontournable pour ceux qui cherchent à entretenir leur chevelure de manière saine et…
Comment la maison écologique de Florent Pagny en Patagonie inspire-t-elle un mode de vie durable ?

Comment la maison écologique de Florent Pagny en Patagonie inspire-t-elle un mode de vie durable ?

Florent Pagny et sa maison cachée au cœur de la Patagonie L’envie d’espace, de nature sauvage et d’une vie loin…
Impact du modèle de voiture sur l'assurance

Impact du modèle de voiture sur l'assurance

L’assurance automobile est un domaine complexe où le modèle du véhicule joue un rôle crucial dans la détermination des tarifs.…

Êtes vous un gros pollueur ?

Calculez votre emprunte écologique

Répondez au 15 questions pour connaitre votre pourcentage écologique.

Résultat immédiat et sans inscription