17 rue du 11 novembre, 33000 Bordeaux
+33(0) 800 134 426
ETES VOUS ÉCOLOGIQUE ? (15 questions)

Comment reconnaître les crottes de renard : guide pour identifier les excréments du goupil

Comment reconnaître les crottes de renard : guide pour identifier les excréments du goupil
cecile du blog bede asso

Cecile – Rédactrice pour le blog

Voila 3 années que j’ai décidé de mettre mon énergie pour la protection de la planète. J’ai rejoins l’équipe de bede-asso.org afin de partager des conseils et astuces sur divers sujets de société. N’hésitez pas à me laisser des commentaires ou à m’adresser un mail afin d’échanger ensemble. 

 
Sommaire de l'article

Les renards sont des animaux discrets qui se faufilent souvent sans être remarqués. Pourtant, leurs crottes sont un indice révélateur de leur présence dans certaines zones. Dans cet article, nous allons vous donner quelques clés pour apprendre à distinguer les excréments de renard et ainsi mieux comprendre le comportement de ces animaux.

Les caractéristiques des crottes de renard

Tout d’abord, il est essentiel de connaître les principales caractéristiques des excréments de renard. En effet, ces derniers présentent des différences notables avec ceux d’autres animaux :

  • La forme : Les crottes de renard ont généralement une forme allongée et effilée aux extrémités. Elles ressemblent un peu à celles des chats ou des chiens, mais en plus fin.
  • La taille : Elles mesurent en moyenne entre 5 et 8 cm de long pour un diamètre compris entre 1 et 2 cm.
  • La couleur : La couleur des excréments de renard varie généralement entre le brun clair et le noir, en fonction de son régime alimentaire.
  • L’odeur : L’odeur est l’une des caractéristiques les plus marquantes des crottes de renard. Elle est très forte et persistante, rappelant un peu celle des glands, avec une légère odeur de musc.

Les différences avec les autres excréments d’animaux

Pour identifier plus précisément les crottes de renard, il peut être utile de connaître quelques aspects des excréments d’autres animaux sauvages :

  • Les excréments de chien : Les crottes de chiens sont généralement moins allongées que celles des renards et leur diamètre est souvent supérieur à celui des crottes de renard. De plus, leur odeur ne présente pas cette spécificité « musquée » caractéristique des renards.
  • Les excréments de chat : Les crottes de chat sont plus petites et moins cylindriques que celles des renards. Elles sont également beaucoup moins odorantes.
  • Les excréments de martre : La taille des crottes de martre est comparable à celle des excréments de renard, mais elles ont une forme plus torsadées et une odeur différente.
  • Les crottes de fouine : Les excréments de fouine sont plutôt petits, mesurant entre 4 et 6 cm de long pour un diamètre d’environ 1 cm, et généralement peu odorants.

Où trouver les crottes de renard ?

Une fois que vous savez à quoi ressemblent les crottes de renard, encore faut-il savoir où chercher pour les trouver. Voici quelques pistes :

Les lieux fréquentés par les renards

La présence de crottes de renard peut être un indice qui vous permet d’identifier les zones fréquentées par cet animal. Les renards apprécient les terrains variés, à la fois boisés et ouverts, ainsi que les lisières des forêts, où ils peuvent trouver facilement des proies.

Les terriers

Les renards creusent souvent des terriers pour se reposer à l’abri et mettre bas leurs petits. Si vous trouvez un terrier dans votre jardin ou près de chez vous, il est fort probable que les renards y aient laissé des crottes aux abords du terrier.

Les sentiers et les passages fréquents

Les renards marquent leur territoire en déposant leurs excréments sur leur passage. En scrutant attentivement le sol le long des sentiers ou des passages fréquemment empruntés par les renards, vous aurez des chances de découvrir leurs crottes.

Que faire si vous trouvez des crottes de renard ?

Si vous avez trouvé des crottes de renard dans votre jardin ou près de chez vous, c’est qu’il y a sûrement un ou plusieurs goupils dans les environs. Voici quelques conseils pour bien réagir :

  • Respectez les distances : Le renard est un animal sauvage et craintif. Il est préférable de ne pas s’approcher trop près de ses crottes ou de son terrier, et de lui laisser un espace suffisant pour qu’il puisse se sentir à l’aise.
  • Protégez vos animaux domestiques : Les renards peuvent potentiellement s’attaquer aux petits animaux domestiques comme les poules ou les lapins. Veillez à bien protéger leurs enclos avec des clôtures solides et hautes.
  • Ne nourrissez pas les renards : Il est déconseillé de donner à manger aux renards car cela peut entraîner une augmentation de leur population et des problèmes sanitaires. De plus, un renard habitué à être nourri par l’homme peut perdre sa crainte naturelle et devenir dangereux.

En résumé, observer les crottes de renard peut vous en apprendre beaucoup sur la présence et les habitudes de ces animaux dans votre environnement. Prenez le temps d’examiner attentivement leur forme, leur taille, leur couleur et surtout leur odeur caractéristique. En connaissant mieux ces indices, vous pourrez adapter votre comportement pour cohabiter harmonieusement avec les renards qui peuplent nos campagnes et nos villes.

5/5 - (1 vote)
Une surprise en partageant l'article:
Facebook
Twitter
comment-reconnaitre-les-crottes-de-renard-guide-pour-identifier-les-excrements-du-goupil
Parcourez le blog:
ÊTES VOUS ECOLOGIQUE ?
Prenez quelques secondes pour connaitre votre score écologique en participant à notre test
logo bede-asso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les articles similaire à: Comment reconnaître les crottes de renard : guide pour identifier les excréments du goupil
Réduire son empreinte carbone : gestes quotidiens

Réduire son empreinte carbone : gestes quotidiens

La conscience écologique s’accroît et nombreux sont ceux qui souhaitent agir pour préserver notre planète. Réduire son empreinte carbone est…
Comment adopter une décoration de salle de bain bohème tout en restant éco-responsable ?

Comment adopter une décoration de salle de bain bohème tout en restant éco-responsable ?

Un souffle d’évasion et de nature imprègne de plus en plus nos intérieurs, et la salle de bain, ce sanctuaire…
Le sauna en bois : un allié bien-être écologique et durable

Le sauna en bois : un allié bien-être écologique et durable

Dans la quête d’un mode de vie équilibré et respectueux de l’environnement, le sauna en bois émerge comme une solution…

Êtes vous un gros pollueur ?

Calculez votre emprunte écologique

Répondez au 15 questions pour connaitre votre pourcentage écologique.

Résultat immédiat et sans inscription