17 rue du 11 novembre, 33000 Bordeaux
+33(0) 800 134 426
ETES VOUS ÉCOLOGIQUE ? (15 questions)

Guide complet pour vivre en autarcie

Guide complet pour vivre en autarcie
cecile du blog bede asso

Cecile – Rédactrice pour le blog

Voila 3 années que j’ai décidé de mettre mon énergie pour la protection de la planète. J’ai rejoins l’équipe de bede-asso.org afin de partager des conseils et astuces sur divers sujets de société. N’hésitez pas à me laisser des commentaires ou à m’adresser un mail afin d’échanger ensemble. 

 
Sommaire de l'article

Vivre en autarcie, utopie ou réalité? De plus en plus de monde recherche l’autonomie, mais la notre société est liée aux systèmes de réseaux tels que l’eau et l’électricité. Alors nous allons vous apprendre comment faire pour vivre en autarcie et gagner votre indépendance. Certaines étapes peuvent être facilement mises en place dans le quotidien pour devenir autonome.

La société moderne peut parfois amener certaines personnes à vouloir s’échapper de ce quotidien englobant, en quête d’une vie plus simple et plus authentique. Vivre en autarcie est bien souvent évocateur de cette quête d’indépendance et d’autonomie vis-à-vis du monde extérieur. Dans cet article, découvrons comment aborder la vie en autarcie, ses avantages et les compétences nécessaires pour se lancer dans ce mode de vie.

Comprendre le concept d’autarcie

L’autarcie consiste à vivre de manière entièrement autosuffisante, c’est-à-dire sans dépendre des autres ni du système économique et social en place. Loin d’être une utopie, il s’agit d’un choix de vie qui implique de nombreuses responsabilités et aptitudes. Il est essentiel d’avoir une excellente connaissance de soi-même ainsi que de l’environnement dans lequel on souhaite s’établir.

Les avantages de vivre en autarcie

  1. Être maître de son temps : En vivant en autarcie, vous gérez votre emploi du temps comme bon vous semble sans besoin de répondre aux exigences d’un employeur ou d’un planning imposé.
  2. Apprendre à être proche de la nature : Se nourrir essentiellement de ce que l’on produit requiert une certaine proximité avec la nature et l’environnement. Cultiver son jardin, préserver les ressources naturelles et respecter l’équilibre écologique deviennent des défis quotidiens qui renforcent le lien entre l’homme et la nature.
  3. Instaurer un mode de vie sain : Vivre en autarcie implique souvent une alimentation plus saine et naturelle que celle proposée par notre société moderne. Les produits consommés sont généralement issus de son propre jardin ou pêchés dans la rivière voisine, ce qui garantit une qualité bien supérieure à celle des produits industriels.
  4. Faire des économies : En vivant en autarcie, vous optimisez les dépenses liées à votre consommation en produisant vos propres biens et en limitant les achats inutiles.

Les compétences et connaissances indispensables pour vivre en autarcie

Pour réussir cette aventure d’autonomie totale, il est nécessaire d’acquérir un certain nombre de compétences et de connaissances essentielles à la survie.

Agriculture et jardinage

La base de l’autarcie étant la production de sa propre nourriture, il est indispensable de maîtriser les notions de jardinage et d’agriculture. Ce savoir se construit avec l’expérience et peut également être approfondi grâce aux stages, formations ou conseils d’autres personnes expérimentées.

Elevage et garde d’animaux

La plupart des personnes vivant en autarcie choisissent également d’élever leurs propres animaux pour les besoins alimentaires (viandes, œufs) et le travail (traites, tonte). Bien traiter ses animaux demande des compétences spécifiques en matière de soins, santé et alimentation.

Gestion des ressources naturelles

Le respect de l’environnement est une priorité lorsqu’on vit en autarcie. Il est donc essentiel de comprendre et de savoir gérer durablement l’eau, la terre, les plantes, les animaux qui nous entourent afin de préserver ces ressources pour les générations futures.

Bricolage et construction

Vivre en autarcie nécessite également d’être capable d’effectuer divers travaux manuels pour entretenir sa maison et son exploitation. Les compétences en matière de bricolage, menuiserie ou encore électricité seront souvent utiles pour réparer, construire ou améliorer différents aspects du quotidien.

Les étapes clés pour réussir sa transition vers l’autarcie

  1. Se former : Avant de se lancer, il est important de se renseigner sur les différentes compétences requises et se former auprès d’autres personnes ayant déjà franchi le pas. Participer à des stages, échanger avec des experts et pratiquer régulièrement vous permettront de développer vos connaissances avant de vous lancer dans ce projet de vie.
  2. Choisir un lieu adapté : Il est primordial de sélectionner judicieusement le lieu où vous installerez votre havre d’autarcie. Les critères tels que la qualité des sols, l’accès à l’eau potable et le climat sont déterminants pour la réussite de votre projet.
  3. Acquérir un terrain : Posséder son propre terrain permet de cultiver ses plantes, élever ses animaux et construire son habitat selon ses règles et envies. Avant d’acheter, il est crucial de bien étudier les caractéristiques du terrain (superficie, emplacement, législations) afin de s’assurer qu’il corresponde à vos besoins et attentes.
  4. Démarrer progressivement : Il est important de prendre son temps et de ne pas vouloir réaliser ses rêves d’autarcie trop rapidement. Commencez par mettre en place quelques actions concrètes (jardinage, menuiserie) tout en continuant de vous former et de vous entourer afin de bien préparer votre transition vers une véritable vie autonome.

En somme, vivre en autarcie représente un véritable défi qui demande beaucoup d’efforts, de sacrifice et de courage. Mais pour ceux qui sont prêts à relever ce challenge, mener une vie plus simple, proche de la nature et indépendante peut être une expérience inoubliable et enrichissante. Alors, lancez-vous : osez rêver, préparez-vous consciencieusement et surtout, croquez chaque instant de cette aventure passionnante !

 

Nos astuces pour vivre en autarcie sans manquer

Vivre seul en autarcie est tout à fait possible, d’ailleurs la personne la plus connue qui vit en parfaite autarcie est Emma Orbach, elle vit seule depuis quasiment 20ans. Après avoir vécue dans une communauté autonome dans les années 90, elle se sépare de son mari et choisit de vivre seule dans une petite hutte au fond des bois, sans électricité ni eau.

l'histoire de Emma Orbach
Emma Orbach vie en autarcie depuis plus de 20ans

On l’a retrouve complètement coupée de la technologie et du monde, en parfaite communion avec la nature.

Alors vivre seul en autarcie, tel un ermite, demande de grandes connaissances ainsi que des compétences certaines, car votre survie ne dépend que de vous. Si vous êtes un solitaire né et que vous avez du mal avec la sociabilité, ce sera la solution idéale et la plus adaptée pour vous. Par contre si vous n’êtes pas habitué à la solitude ou qu’elle vous fait peur, préférez la solution de la communauté.

L’autonomie alimentaire:

Pour vivre complètement autonome, que ce soit en autarcie seul ou en communauté, il faudra apprendre à faire un potager. Vous devrez produire et récolter votre propre nourriture. Pensez donc aux arbres fruitiers, aux ruches et aux poulaillers.

homme qui vie en autarcie
Marc cultive ses légumes seul depuis qu’il à fait le choix de vivre en autarcie

Si vous êtes dans les bois avec un grand terrain, n’hésitez pas à accueillir des chèvres, cela vous évitera de tondre et vous pourrez avoir du bon lait frais. Les fruit et les légumes sont assez facile à faire pousser alors faites-vous plaisir, tomates, laitues, carottes, courges, ainsi que fraises et framboises sont accessibles pour tous les débutants.

En vivant en autarcie vous n’irez plus au supermarché, il faut donc penser à tout!

Comment gérer l’énergie ?

C’est important d’avoir le matériel et les appareils adaptés pour votre nouveau mode de vie:

  • Aménager son intérieur avec le moins d’appareils électriques possible.
  • Installer des panneaux solaires ou utiliser la méthanisation qui alimentera un groupe électrogène et vous produira donc l’électricité.
  • Pour l’eau, il faudra installer des cuves de récupération d’eau de pluie avec une taille adaptée à vos besoins. Pensez qu’il en faut pour la maison, mais également pour le potager. Il faudrait éviter le plastique et les choisir en béton ou en acier plutôt.
  • Vous pouvez créer une station de phytoépuration pour le traitement de vos eaux usées. L’eau sera traitée par les plantes et les organismes pour la rendre toute propre.
  • Pour vivre en autarcie, les toilettes sèches seront vos amies pour économiser l’eau. Il suffira d’un seau, d’un coffrage en bois et de la sciure pour tout recouvrir et d’un compost, et le tour est joué.
  • En cuisine il existe les fours solaires, une très bonne alternative pour l’écologie, comparé à nos appareils actuels.

Apprendre à gérer son chauffage

Vivre en autarcie c’est bien, mais la question du chauffage reste importante. Il faudra donc bien isolé votre habitation, des murs aux ouvertures, en passant par la toitures. Puis vous pourrez installer une cheminée ou un poêle à bois central qui vous permettra de chauffer votre maison et même de cuisiner.

Pour l’eau chaude, il existe le chauffe-eau solaire, il faudra recouvrir le ballon d’eau avec un revêtement sombre qui va absorber la chaleur.

Il est possible de créer votre propre énergie et qu’elle suffise totalement à vos besoins, cela s’appelle l’autonomie énergétique, une éolienne en plus des panneaux solaire peut être une bonne idée. vivre en autonomie

Quelle surface faudrait-il?

Pour vivre en autarcie, la surface va dépendre de votre futur projet, il faudra réfléchir au genre d’habitation que vous voulez, les installations, mais aussi les cultures et l’élevage.

Pour une autonomie complète, il faudrait un terrain de 1000 à 1500m2 pour la culture, par personne. Cela équivaut à la production d’un kilo de nourriture par jour en comptant les fruits, les légumes, les oléagineux et les céréales.

Donc la surface dépendra vraiment de vos envies et du nombre de personnes que vous serez, mais plus le terrain est grand et mieux c’est.

Où vivre en autarcie?

En vrai, vous pourriez vivre en autarcie partout où vous le souhaitez:

  • À la campagne par exemple, mais il faudra trouver un endroit un peu perdu et reculé. Mais en campagne vous aurez peut-être du mal à avoir tout le nécessaire pour vivre, il faudrait vivre près d’une forêt ou d’un petit coin d’eau. Choisissez un endroit ou les végétaux peuvent se développer, avec un climat plutôt doux et bien adapté.
  • Dans les bois, si vous souhaitez vivre comme Emma Orbach dont on parle un peu plus haut. Vivre en autarcie dans les bois demande quand même un endroit assez dégagé pour y faire votre jardin et y cultivez toute votre nourriture. Mais la production agricole que vous pourrez y faire ainsi que l’accès aux plantes naturelles et les petits animaux permettent de vivre royalement.
  • Sur une île, si vous avez envie de pousser au maximum la solitude et la vie en autarcie, comme Robinson Crusoé. Mais trouver une île déserte devient compliqué de nos jours, si elles sont inhabitées, c’est qu’elles sont surement inhabitables, soit à cause du climat, soit par son absence d’eau potable. Donc à moins d’être riche et de vous acheter une île, c’est peut-être plus compliqué comme option.
  • La montagne, c’est une solution idéale pour être isolé du monde et même avoir son petit troupeau de moutons ou de vaches. Vous aurez facilement accès à de l’eau de source et même à des sous-bois.

 

Cultivez votre nourriture, créer votre propre électricité et récupérer l’eau de pluie c’est déjà de belles étapes pour l’autonomie et vous allez accumulées des compétences qui vous seront utiles si un jour vous souhaitez sauter le pas pour vivre en autarcie.

4.6/5 - (19 votes)
Une surprise en partageant l'article:
Facebook
Twitter
vivre en autarcie
Parcourez le blog:
ÊTES VOUS ECOLOGIQUE ?
Prenez quelques secondes pour connaitre votre score écologique en participant à notre test
logo bede-asso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les articles similaire à: Guide complet pour vivre en autarcie
Décoration durable : comment intégrer le bois flotté dans votre intérieur ?

Décoration durable : comment intégrer le bois flotté dans votre intérieur ?

S’entourer de nature et offrir une seconde vie aux matériaux, voilà un engagement que beaucoup partagent dans la recherche d’un…
Comment intégrer une tête de lit cannage dans une chambre éco-responsable ?

Comment intégrer une tête de lit cannage dans une chambre éco-responsable ?

Découvrir l’élégance du cannage dans la décoration intérieure est comme révéler un secret d’harmonie et de style. Les têtes de…
Maximiser l'espace : des idées écologiques pour petites salles de bain

Maximiser l'espace : des idées écologiques pour petites salles de bain

Aménager une petite salle de bain représente souvent un défi créatif pour les propriétaires et les designers d’intérieur. La clé…

Êtes vous un gros pollueur ?

Calculez votre emprunte écologique

Répondez au 15 questions pour connaitre votre pourcentage écologique.

Résultat immédiat et sans inscription